Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > L'école de musique rouvre ses portes... et déménage...
Le 16. septembre 2014 à 15h56

Sanary Musique L'école de musique rouvre ses portes... et déménage !

C'est la rentrée pour tout le monde et l'Ecole de Musique de Sanary n'échappe pas à la règle. Ecole qui a été créée en 1985 et qui fêtera donc ses trente ans l'an prochain dans ses nouveaux locaux puisque toute l'équipe va traverser la rue de l'îlot des Picotières pour s'installer en sous-sol, sous l'école maternelle, au début de l'année prochaine.

Le directeur et le président, ensemble pour une même passion

Le directeur et le président, ensemble pour une même passion

Toussaint Edmond, président de l'école, et Jean-Yves Bernard son directeur sont ravis de se rapprocher du pôle associatif créé par la Mairie, dont ils feront partie puisque l'école est une association.
Dix-sept professeurs, dix bénévoles plus une secrétaire administrative composent cette dynamique équipe qui oeuvre pour ce qui est une passion : la musique et qui essaient de faire passer celle-ci à ses élèves. L'an dernier ils étaient 145, disséminés sur quatorze disciplines avec une pointe pour les cours de piano, de guitare, fortement orientés classiques et de batterie... pour les plus révoltés, nous dit Jean-Yves en riant !
L'école peut recevoir jusqu'à deux cents élèves mais il s'en est un peu perdu en route l'an dernier. Cette année la pente a l'air de remonter mais les inscriptions viennent de s'ouvrir et nos deux amis attendent donc le verdict. Mais ça s'annonce bien.

Un panel très large


Les élèves ont de quatre ans et demi à l'âge du Bac, explique le président. Après quoi, les jeunes partent suivre des études et on les retrouve quelques décennies après, car les 40/50 ans sont aussi nombreux.
Ce n'est pas une école agréée, donc, pas de diplôme ou de prix à la clef mais aujourd'hui, associée aux écoles, elle fait passer des évaluations trimestrielles menées par une équipe pédagogique composée de professeurs, tous issus du conservatoire. C'est donc une évaluation de haut niveau qui donne des points pour le Bac et qui s'adresse à de jeunes musiciens. Les enseignants s'investissant à tel point que la réussite est presque de cent pour cent.
Aujourd'hui, tout en privilégiant toujours les enfants et les ados, une forte demande est faite par les adultes, les personnes âgées, les retraités qui veulent se remettre à la musique.

L'école sur tous les fronts


En dehors des cours donnés tout au long de l'année, aujourd'hui l'école est souvent demandée pour animer des manifestations et des concerts. Ainsi se créent au sein de l'école des petites formations dont un petit orchestre classique d'enfants que l'on a pu voir durant quatre jour sur le salon "Just ' rosé", lors du Téléthon, sous le kiosque à musique, ou donnant des concerts au petit Galli, dans les maisons de retraite, à l'hôpital pour enfants de Ste Musse où, pour l'occasion, ils sont passés sur France 3.

The Gabian Soul Connexion


Jean-Yves est aussi professeur à l'école municipale de musique de St Cyr-sur-mer et du coup, il a fait un rapprochement avec les deux écoles en montant un atelier de R'N B qui a débouché sur la création d'une formation permanente de quinze musiciens, tous âges confondus (de 13 à 60 ans), dans lequel on trouve une batteuse, une personne handicapée, Toussaint au sax, Jean-Yves au piano et... une maman d'élève chez qui ils ont découvert une voix exceptionnelle à la Amy Winehouse qui excelle pour chanter des vieux classiques d'Otis Redding et autres pointures de "ce bon vieux temps" du vrai rythm'n blues !
Ils se sont, en toute modestie, baptisés The Gabian Soul Connexion et ont un succès grandissant, commençant à être demandés un peu partout. Ils sont même passés à l'Impasse à la Seyne-sur-mer !

La musicothérapie à l'ordre du jour


C'est une équipe conviviale, une famille qui s'est formée peu à peu dans cette école et aujourd'hui, le "dada" de Jean-Yves est la musicothérapie.
"Un jour - nous explique-t-il - est arrivé Julien, autiste de 27 ans, mené par son père, médecin. Ce garçon était totalement fermé mais avait l'air d'apprécier la musique. Une fois qu'il a été chez nous, se partageant entre la batterie et la guitare basse, nous l'avons vu se transformer, s'ouvrir aux autres, rire parler et même plaisanter. Aujourd'hui il monte sur scène avec ses camarades. Il a radicalement changé, pour le bonheur de ses parents et cela m'a conforté dans ce que je voulais faire. Ça a été aussi pour moi un bouleversement et nous avons décidé de continuer dans ce sens car la musique est une thérapie et peut changer les êtres et les choses. J'incite les parents à guider leurs enfants atteints d'autisme vers la musique"
Message passé. La porte est ouverte et, en dehors du plaisir, de la passion qu'une personne peut avoir à jouer, la musique peut être aussi génératrice de bien-être, d'ouverture d'esprit et de thérapie. Qu'est-ce qui vous empêche d'essayer ?

Les inscriptions, c'est maintenant


Elles se déroulent au 3ème étage du Centre Culturel :
Les lundi 15 et mardi 16 septembre 2014 pour les anciens élèves
Les mercredi 17 et jeudi 18 septembre 2014 pour les nouveaux élèves
Horaires : 8 h 30 - 12 h 00 et 14 h - 18 h 30
Apporter un justificatif de domicile, 3 chèques et une photo d’identité.

J.B, le 16 septembre 2014

Autres photos:

Jean-Yves Bernard, le directeur Toussaint Edmond, le président
Jean-Yves Bernard, le directeur