Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > L’association Dyspraxie France DYS 83 (DFD 83) au bilan
Le 13. avril 2017

Sanary Vie associative L’association Dyspraxie France DYS 83 (DFD 83) au bilan

C’est sous la présidence d’Isabelle Decitre que l’assemblée générale s’est tenue à la médiathèque. Une bonne année 2016 riche en animations et rencontres.

Le nombre de familles adhérentes est stable, la campagne de ré-adhésion pour 2017 demande une gestion rigoureuse, elle implique automatiquement l’adhésion à DFD National. La comptabilité s’est faite avec le concours du cabinet comptable OCADEC.

Création de la Maison Bleue


En 2016, la Maison Bleue dirigée par le Dr. Moréno et une équipe de bénévoles a vu le jour. Des cafés DYS y ont été organisés, malgré le manque d’espace. Ils sont très appréciés des familles qui peuvent échanger sur les problèmes qu’ils rencontrent.

Nombreuses activités


Le 8 mars, conférence à Evenos, le 2 avril, café Dys et participation à l’organisation du Trial de signes, le 11 juin participation à « Ollioules a du cœur », le 28 mai baptême de l’air à Cuers pour cinq enfants offert par les Kiwanis, le 17 juin, inauguration des locaux de la Maison Bleue, le 26 juin, traditionnel pique-nique de fin d’année au parc du Canet à Bandol avec une soixantaine de familles, offre de billets d’entrée au parc OK Corral de Cuges les Pins en partenariat financièrement du club lu Lions Club de Bandol Sanary, le 26 juillet, les épouses des Kiwanis de Toulon ont remis à l’association un chèque, ce qui a permis d’offrir aux enfants des séances de trampoline, le 29 juillet, présence à l’inauguration de l’internat de l’IME Les Dauphins à Sanary, le 10 septembre, participation au forum des associations de Bandol et le 17 à celui de Sanary.
L’année 2016 fut aussi les dix ans de la journée des Dys, fêtée à Buzine à Marseille avec conférences, stands, animations durant toute la journée. Cette année, l’association Sanaryènne fête ces cinq ans.
L’association déplore la disparité avec le département des bouches du Rhône, sur la prise en charge des dossiers MDPH. Comment expliquer aux familles que la MDPH du département voisin travaille main dans la main avec les associations de parents et que celle du Var n’y arrive pas. L’association ne renoncera pas, dans l’intérêt général, et continu d’espérer à un résultat. Trampoline aussi pendant les vacances de la Toussaint pour huit enfants avec une animatrice spécialisée. Le 19 novembre, l’association et les familles ont été invitées à la Crau pour un « Café parents » et le même jour, organisation d’un atelier d’ergothérapeute dans une salle prêtée par la mairie et financé en partie par le pôle handicap municipal.

Actions pour 2017


A peu près les mêmes qu’en 2016, avec en plus, participation à l’émission TV O film réalisé au collège d’Ollioules et la formation au collège de Brignoles.
En projet, une plaquette d’information au public sur l’association Dyspraxie France DYS 83. Malheureusement, cela a un coût 3 000€ et le groupe recherche des partenaires financiers pour voir sa réalisation.

Rapport financier négatif


L’association a été moins dotée en 2016, et la trésorerie accuse un déficit de 2 367€. Des solutions sont envisagées, comme celui de faire un loto et un vide-grenier. Des dons donnent droit à une réduction d'impôts.
Durant la séance, le Docteur Moréno de la Maison Bleue a fait un bilan positif sur cette année d’existence. Un jeune dyspraxique Enzo est venu témoigner de l’importance d’être bien entouré et pris en charge, cela lui a permis d’intégrer une école de journaliste à Nice au lieu d’une voie de garage qui lui était proposée.

Monique Amann, le 13 avril 2017

Autres photos:

intervention d'Enzo
Les plus : aimés commentés lus