Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > Il n'est pas interdit de donner son sang après les...
Le 2. janvier 2015 à 15h28

Sanary Vie de la cité Il n'est pas interdit de donner son sang après les agapes!

Première collecte de l'année 2015, l'Amicale des donneurs de sang de Sanary était sur le pont dès ce 2 janvier au gymnase Brunel.

Annick Cros (à droite) entourée de ses bénévoles

Annick Cros (à droite) entourée de ses bénévoles

Si les donneurs ne se pressaient pas en cette période post-fêtes pour donner de leur sang,  Annick Cros , la présidente de l'Amicale dressait un bilan positif de l'année écoulée : « Nous avons organisé moins de collectes en 2014 et pourtant le nombre de poches a été plus important. »
Un constat qu'elle explique par le nombre croissant de jeunes sanaryens impliqués dans cette cause nationale et par le renouvellement constant des donneurs.

Sur place ce vendredi matin, Ghislain, 18 ans et son frère Pierre, 20 ans n'ont pas hésité à se présenter, l’aîné pour la première fois et le cadet pour la deuxième...une histoire de famille, la mère de ces deux frères les ayant incités à donner : « Ça ne nous coûte rien, juste trois quart d'heure de notre temps, alors pourquoi ne pas le faire ? » disaient-ils allongés sur la table de prélèvement.
Dans le gymnase Brunel la foule ne s'y pressait pas, beaucoup avaient sans doute rennoncé à se présenter pensant que leur sang était « mauvais » après les agapes de Noël : « Il n'est pas contrindiqué de donner son sang après une soirée arrosée (avec modération tout de même) », nous confirmait Annick Cros.
Mais si la présidente affichait un certain optimisme quant à l'investissement des sanaryens lors des nombreuses collectes effectuées tout au long de l'année, elle ne cesse d'inciter chacun à donner : « Nous ne donnons pas assez, les besoins sont immenses », le veillissement de la population et les innovations dans la qualité des soins expliquant le besoin croissant de donateurs.

Que devient votre sang?


Le sang que vous donnez, une fois préparé et qualifié, est distribué aux hôpitaux et cliniques qui en font la demande. Celui-ci servira à venir en aide aux malades (cancer, leucémie, sida...), aux opérés, aux grands brûlés, aux femmes enceintes en cas d'accouchements difficiles, aux hémophiles, en cas d'épidémies, aux accidentés de la route, à la chirurgie et la médecine ou en cas de situations d'urgences (attentats, collision de trains, accident d'avions...).

Pour donner, quelques simples critères: être en bonne santé, être âgé de 18 à 70 ans et  peser plus de 50 kg, ne pas oublier sa pièce d'identité et ne pas venir à jeun.
Alors, n'hésitez pas... donnez !

Prochaines collectes


Lundi 19 mars, après-midi, Médiathèque
jeudi 4 juin, matin, Médiathèque
Jeudi 9 juillet, après-midi, Médiathèque
Vendredi 24 juillet, matin, Don « gastronomique » allées d'Estiennes D'Orves sous chapiteaux
Jeudi 6 août, après-midi, Médiathèque
Vendredi 21 août, matin, Médiathèque
Jeudi 10 septembre, matin, Médiathèque
Jeudi 5 novembre, à définir, Médiathèque

A.I, le 02 janvier 2015