Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > Du jazz manouche pour l'ouverture de "musique au temple"
Le 1. septembre 2011 à 11h34

Sanary Festival Du jazz manouche pour l'ouverture de "musique au temple"

Le festival musical de septembre organisé depuis une dizaine d'années par l'association "Art et rencontre" au temple de l'Église Réformée de France a débuté sur le rythme entraînant du jazz manouche imprimé par le groupe César Swing.

Un public conquis par le rythme du jazz manouche

Un public conquis par le rythme du jazz manouche

Ce mercredi soir, heureusement qu'il faisait doux sur Sanary car le temple de l'église réformée de France, pourtant vaste, n'avait pu accueillir tous les auditeurs qui se pressaient pour le concert de jazz manouche programmé en ouverture du festival de septembre organisé par l'association "Art et rencontres" avec le soutien du service culturel de la ville. Et une centaine d'amateurs ont dû se contenter d'une place dans le jardin du temple, au frais certes mais un peu éloignés du groupe "César Swing" emmené par son créateur Loïs Coeurdoeil. Outre ce guitariste virtuose, le public a pu apprécier les solos de Fabrice Hélias à la contrebasse, la virtuosité de Jean-Christophe Gairard au violon, le rythme du guitariste et chanteur Sébastien Torregrossa, crooner à la voix chaude.
Les compositions ou les standards revisités de Django Reinhardt furent le fil conducteur de cette soirée mais le sympathique groupe a aussi rendu hommage à d'autres ambassadeurs du jazz manouche, Bireli Lagrene ou Stochelo Rosenberg, pour le plus grand plaisir d'un public très réceptif.
Eric Barrillon, le trésorier d'Art et Rencontres, profita de cette première soirée pour annoncer les prochains rendez-vous de "Musique au temple" les mercredis à 20h30:
- 7 septembre : Duo flûte de Pan et harpe avec Georges Schmitt et Vassilia Briano;
- 14 septembre : duo violon et guitare romantique avec Alexandre Benderski et Eric Sobczik;
- 21 septembre : le trio Estello avec Ludovic Selmi (piano), Sylvie Bonet (violon) et Manuel Cartigny (violoncelle) pour interprêter le trio N° 1 en fa majeur de Camille Saint-Saens et le trio N°2 en mi mineur de Dimitri Chostakovitch.

, le 01 septembre 2011

Autres photos:

Le quatuor avec, de gauche à droite, Jean-Christophe Gairard, Loïs Coeurdoeil, Sébastien Torregrossa et Fabrice Helias
Le quatuor avec, de gauche à droite, Jean-Christophe Gairard, Loïs Coeurdoeil, Sébastien Torregrossa et Fabrice Helias