Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > Ferdinand Bernhard est élu conseiller général avec...
Le 27. mars 2011 à 22h30

Sanary Société Ferdinand Bernhard est élu conseiller général avec 61,80% des suffrages

Les interrogations étaient nombreuses pour ce second tour, mais Ferdinand Bernhard (sans étiquette) est élu conseiller général avec 61,80%. Le candidat du Front National obtient 38,19% des voix. Bilan et réaction des deux candidats.

Ferdinand Bernhard est élu conseiller général, avec Isabelle Decitre comme suppléante.

Ferdinand Bernhard est élu conseiller général, avec Isabelle Decitre comme suppléante.

Il y avait plusieurs inconnues pour ce second tour, à savoir déjà la mobilisation des électeurs car seuls 13.357 votants avaient été enregistrés au premier tour pour 33.614 inscrits. L'autre interrogation tenait au report des voix. Ferdinand Bernhard avait une avance de 606 voix sur Grégory Gennaro. Seuls les partis de gauche avaient appelé au vote républicain, le candidat UMP éliminé, Christian Kalac, laissant ses électeurs "libres de leur choix". De même le maire de Bandol ne s'était pas exprimé publiquement sur le sujet à l'instar d'autres élus du parti. Le député UMP Jean-Sébastien Vialatte avait par contre appelé à voter pour Ferdinand Bernhard.
Au final il y aura eu une participation légèrement supérieure avec 13.974 votants, et Ferdinand Bernhard obtient 7.936 voix (61,80%) contre 4.905 (38,19%) pour Grégory Gennaro. A Sanary Ferdinand Bernhard fait un très bon score, obtenant 4.010 voix contre 2.107 pour le candidat frontiste, avec 480 votes nuls. Comparativement au premier tour Grégory Gennaro avait 1.189 voix et Ferdinand Bernhard 2.348 voix. Les deux candidats auront bénéficié en partie du report des voix, et les votes nuls passent de 74 au premier tour à 480.
Au premier tour, le candidat frontiste était en tête à Bandol et Ollioules. Changement au second tour où Ferdinand Bernhard arrive en tête à Bandol (1576 contre 1.117 pour G.Gennaro) et Ollioules (1958 contre 1418 pour G.Gennaro). Sur Evenos seuls cinq voix séparaient les deux candidats au premier tour; au second tour Ferdinand Bernhard obtient 392 voix contre 263 pour le candidat frontiste. Au final sur 33.614 inscrits, 13.974 se seront exprimés avec 1.133 votes nuls, 7.936 pour Ferdinand Bernhard et 4.905 pour Grégory Gennaro.

Les réactions des deux candidats


C'est au bureau centralisateur des Picotières à Sanary que Ferdinand Bernhard s'exprima en premier: "je suis heureux et honoré d'être une nouvelle fois votre conseiller général de la majorité départementale". Il reviendra sur la difficulté du premier tour, soulignant: "on aurait voté à Sanary comme à Ollioules et Bandol au premier tour vous n'auriez plus votre conseiller général. Le premier tour est très important". Il rendra hommage aux partis de gauche: "j'ai apprécié que des candidats qui ne sont pas de mon bord aient appelé à voter pour moi. Eux ont fait un choix clair et net, d'autres se sont dérobés, aujourd'hui certains ont choisi une alliance avec le FN". Il évoqua le score du Front National: "je trouve inquiétant les scores du FN et c'est aussi inquiétant que des gens votent juste pour une étiquette". Ce dernier rappelant que sa position avec le FN avait toujours été très claire : "tout le monde sait que ce n'est pas ma tasse de thé", évoquant notamment sa condamnation pour avoir refusé l'entrée du théâtre à Jean Marie Le Pen. Il précisa: "c'est la première fois que je vois une élection cantonale aussi politisée", et salua devant l'assistance Monique Mermoz et Jean Pierre Meyer "qui n'ont parlé que des idées et pas des personnes". Pour d'autres, cela "relève parfois plus de la psychiatrie que de la politique".

Du coté du FN, Grégory Gennaro n'était pas abattu: "en tant que candidat du front national je tiens à exprimer toutes mes félicitations à Ferdinand Bernhard. Ce fut un duel politique très serré et intense. On se rend compte que les électeurs qui n'avaient pas voté au premier tour se sont reportés sur le front national. La vague Bleue Marine s'est amplifiée, le FN est désormais une force incontournable à la fois sur le plan national et sur le canton. Nous sommes désormais la seule force d'opposition à l'UMP". Il considère avoir proposé des "solutions alternatives" à la politique menée par Ferdinand Bernhard, ajoutant "ces résultats sont de bon augure pour la suite". Désormais il pense aux échéances présidentielles avec la constitution d'une équipe avec, en toile de fond, les législatives et les municipales, il ouvrira d'ailleurs une permanence à Ollioules "dans les prochaines semaines".

Résultat général sur le canton d'Ollioules:
33.614 inscrits pour 13.974 votants


1/ Ferdinand Bernhard : 7.936
2/ Grégory Gennaro: 4.905
Nuls:1.133

Les résultats par commune


Résultat sur Sanary: 15.124 inscrits, 6.597 votants
1/Ferdinand Bernhard (4.010)
2/Gregory Gennaro (2.107)
Nuls: 480
Résultat sur Ollioules: 9150 inscrits,3.720 votants
1/Ferdinand Bernhard (1.958)
2/Gregory Gennaro (1.418)
Nuls: 344
Résultat sur Bandol 7.699 inscrits, 2.923 votants
1/Ferdinand Bernhard (1.576)
2/Gregory Gennaro (1.117)
Nuls: 230
Résultats sur Evenos 1.641 inscrits, 734 votants
1/Ferdinand Bernhard (392)
2/Gregory Gennaro (263)
Nuls: 79

D. D et D.C, le 27 mars 2011

Autres photos:

A Sanary au bureau centralisateur. L'heure du dépouillement. Du côté du bureau centralisateur de Sanary on s'activait.
A Sanary au bureau centralisateur.