Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > La CCI du Var a rendu publique son étude sur le commerce...
Le 7. juin 2011 à 22h30

Sanary Economie La CCI du Var a rendu publique son étude sur le commerce local

Deux agents de la Chambre de commerce et d'industrie du Var ont présenté leur étude demandée par la municipalité sur l'activité commerciale, artisanale et de service du centre ville. Le bilan présenté est positif.

La présentation s'est déroulée lundi soir au Petit Galli. Ici de gauche à droite : Fanny Mazella,Ferdinand Bernhard, Jean-Paul Doucet et Pascal Clément.

La présentation s'est déroulée lundi soir au Petit Galli. Ici de gauche à droite : Fanny Mazella,Ferdinand Bernhard, Jean-Paul Doucet et Pascal Clément.

A la demande de la municipalité et depuis plusieurs années, la Chambre du commerce et d'industrie du Var effectuent des études liées au commerce sur la commune. Pascal Clément et Jean-Paul Doucet ont réalisé une étude en 2010 autour de l'activité commerciale, artisanale et de service du centre- ville en travaillant sur l'équipement du centre-ville, la zone d'attraction et le courant d'achats des ménages ainsi qu'une enquête auprès de socio-professionnels. Au travers de cette étude présentée devant une trentaine de personnes, en présence du maire Ferdinand Bernhard et de l'élue au domaine public et au commerce Fanny Mazella, Pascal Clément et Jean-Paul Doucet ont dressé un portrait de la commune plutôt positif.
539 établissements sont représentés en centre-ville (qui s'étend sur une zone relativement élargie). Les professions les plus représentées sont l'habillement (70), la restauration (52) les salons de coiffures (29) à égalité avec les agence immobilières.
Dans les points positifs énumérés figurent le peu de locaux vacants (28 soit 4,94%) inférieur à la moyenne varoise (12,01%): "Cela démontre l'attractivité du centre-ville" explicita Pascal Clément. Les deux représentants de la CCI donnent également une note sur les devantures des commerces qui est supérieure à la moyenne varoise (11,18 contre 10,26). La commune exerce un gros pôle d'attraction sur les villes avoisinantes: "En 2010 la zone d'attraction de la ville compte six villes (environ 91.495 habitants). Hors apport touristique 67,1% de la clientèle de la ville vient de la zone directe (Sanary), 23,9% de la zone tertiaire (5 communes: Six-Fours,Ollioules,La Cadière; Le Beausset, Bandol) et 9% est un clientèle occasionnelle ou de passage (Toulon, La Seyne..) On retiendra que d'après leurs études, l'une des motivations des ménages (hors résidents) qui fréquentent la ville est le marché (32%). Au final, l'indice global de satisfaction est de 12,1 pour Sanary contre 10,9 pour les villes varoises, Jean-Paul Doucet précisant que concernant les remarques, "aucun n'a évoqué un quelconque souci de stationnement, chose rare, qui a tendance à revenir lorsqu'on effectue des enquêtes dans d'autres villes du département".
Pour l'enquête auprès des socio-professionnels, une soixantaine se sont soumis au questionnaire, et on retiendra que certains souhaiteraient plus d'animations de toutes sortes l'hiver, réduire le coût du stationnement, moins de procès verbaux ou de la musique dans les rues en période de fête. Leur souhait auprès de leurs confrères se résume à d'avantage d'animations commerciales, plus de solidarité et d'esprit de corps entre commerçants et améliorer l'accueil.
Après plus d'une heure de présentation d'un rapport qui fait la bagatelle d'une cinquantaine de pages, un petit débat s'instaura. Une commerçante interrogea le maire sur le nombre important de baux précaires: "Je suis bien d"accord, mais c'est un problème que seule une loi pourrait régler". Concernant les animations hivernales, le maire dira: "C'est assez compliqué, on axe beaucoup autour de la période de Noël, mais il faudrait que tout le monde joue le jeu, c'est à dire que les devantures des commerçants soient décorées lorsque débutent ces animations, il faut qu'on aille tous dans le même sens".
En ce qui concerne les croisiéristes, le bilan semble positif, le maire relativisant tout cela: "Mais il ne faut pas croire qu'il y a une solution miracle pour attirer les gens et qu'ils consomment; c'est un ensemble de petites choses, et l'implication de tous qui feront qu'on progressera".

Un rapport disponible sur le site de la mairie


Le rapport de la Chambre de commerce et d'industrie du Var sera disponible sur le site de la mairie. D'autre part Jean-Paul Doucet et Pascal Clément rappellent aux commerçants que la CCI du Var dispose d'un observatoire de conjoncture commerciale. A Sanary, ils sont une vingtaine à transmettre leur chiffre d'affaire mensuel: "Les données restent confidentielles, mais ça permet d'établir les variations dans chaque secteur d'activité dans le département, et les commerçants ont toutes ces données en échange". Il faut contacter le service commerce au 04.94.22.80.12

D. D., le 07 juin 2011

Autres photos: