Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > Des écoles à l’ère du numérique
Le 28. avril 2016 à 18h41

Sanary Société Des écoles à l’ère du numérique

En fin de matinée s’est déroulée la présentation du projet d’équipement numérique de toutes les écoles de la Communauté d’Agglomération Sud Sainte Baume. Le point presse s’est tenu à l’école élémentaire la Vernette à Sanary. Les explications de cette immersion dans le numérique sont données par les initiateurs du projet.

Un élève concentré sur sa tablette numérique dernière génération.

Un élève concentré sur sa tablette numérique dernière génération.

Des outils numériques à l’école pour accroître le taux de réussite. C’est dans cette perspective que le projet d’équipement des écoles de la CASSB* en numérique est initié. Sa présentation s’est tenue ce matin à l’école élémentaire de la Vernette à Sanary. Pour expliquer l’impulsion du projet, le président de la CASSB Ferdinand Bernhard est présent. Il est accompagné de l’inspectrice Géraldine Gaudino et d’Isabelle Garnier la directrice d’Ordisys (société spécialiste dans les technologies numériques pour l’éducation). Cet équipement numérique profite à 3277 élèves et 137 enseignants répartis dans les 18 écoles de la Communauté d’Agglomération.

Développer la motivation et l’apprentissage


« En 6 mois, l’ensemble des écoles a d’abord été câblé pour apporter du réseau dans chaque classe. Puis la CASSB a pris en charge l’installation des tableaux numériques interactifs (TNI) et des tablettes », explique Ferdinand Bernhard. Au total ce sont 137 TNI, 3414 tablettes et 137 ordinateurs qui sont utilisés par les élèves et les instituteurs depuis janvier 2016. Ces derniers bénéficient également de 85 jours de formation ainsi qu’un accompagnement pédagogique pendant les temps d’école. « Les classes numériques permettent de développer la capacité de réflexion des élèves », exprime avec conviction Géraldine Gaudino. Et de reprendre : « Un réel échange s’installe entre l’enseignant et les élèves. La tablette est un outil motivant qui permet un meilleur apprentissage et un développement de l’autonomie des enfants ». Le prix de l’excellence dans le domaine de l’éducation aura coûté environ 2 800 000€.

Passer d’une matière à l’autre avec facilité


L’équipement numérique est présenté par les enseignants Jean-Michel Lercari et Pascal Mathieu, respectivement en CP et en CM2. Si au départ Pascal Mathieu est réfractaire au tout numérique, il s’est laissé séduire : « En 2 ans d’utilisation, le TNI s’impose comme une plus-value dans la relation pédagogique élève-maître-savoir ». Il continue : « La tablette est au service du travail papier, elle n’a pas remplacé les cahiers. Les applications pédagogiques permettent de gagner en efficacité et favorisent l’autonomie des élèves ». Avec les différentes applications, l’enseignant peut passer des mathématiques au français en un clin d’œil. « L’avantage c’est que les élèves n’ont plus peur de se tromper. Ils peuvent faire des erreurs, revenir en arrière pour corriger. Le côté ludique des machines permet de franchir cette barrière », annonce l’enseignant. Les élèves se disent « ravis » de pouvoir profiter de cet équipement numérique dernière génération. Pascal Mathieu l’assure : « Il y a moins de bavardage ».

, le 28 avril 2016

*CASSB : Communauté d’Agglomération Sud Sainte Baume.

Autres photos:

Au micro François-Xavier Legendre, professeur d'histoire-géographie, un des initiateurs du projet. Il est accompagné à sa gauche de Ferdinand Bernhard le président de la Communauté d'Agglomération Sud Sainte Baume et de l'inspectrice Géraldine Gaudino. Ferdinand Bernhard au micro lors de la présentation du projet d'équipement numérique. L'enseignant Jean-Michel Lercari surveillant un de ses élèves de CP lors d'un exercice de science.
Au micro François-Xavier Legendre, professeur d'histoire-géographie, un des initiateurs du projet. Il est accompagné à sa gauche de Ferdinand Bernhard le président de la Communauté d'Agglomération Sud Sainte Baume et de l'inspectrice Géraldine Gaudino.