Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > Le festival du roman policier se poursuit jusqu'à ce...
Le 19. avril 2014 à 12h20

Sanary Culture Le festival du roman policier se poursuit jusqu'à ce soir 19h

La Médiathèque accueille depuis vendredi et jusqu'à samedi , Salle Marie Mauron et à l'Auditorium Ernest Blanc, le 1er festival du roman policier.

Organisé par Bernard Rotger , le président du Lions club  Bandol - Sanary - Six Fours, Baies du Soleil, avec le soutien de la Mairie, cette manifestation vise à recueillir des fonds au profit des Orphelins de la Police Nationale.
Jusqu'à ce soir 19h vous pourrez échanger avec une quinzaine d'auteurs* de romans policiers, assister à des conférences et participer à 16h30 à une démonstration de la Police Scientifique réalisée par Martial Lescure.

Un travail de collaboration


Le vernissage s'est déroulé vendredi soir en présence de Patricia Aubert, 1ère adjointe qui représentait le Maire, de Bernard Rotger, Président du Lions club et tout nouvellement élu aux Relations intergénérationnelles et inter-associations, d'Elyane Thibaux, adjointe à la Médiathèque et aux archives, mais aussi du commissaire Valérian et du représentant des orphelins de la police Nationale.
Chacun s'est exprimé se félicitant de cette initiative qui a le mérite d'allier l'action caritative, à la découverte de l'univers du polar et au travail collaboratif entre les services de la Mairie et les associations.
Bernard Rotger confia que l'idée lui était venue de son confrère Philippe Paghent, président du Lions club du Lavandou, qui organise la même manifestation sur sa commune. Un échange de savoir faire inter associatif puis qu'à son tour Philippe Paghent transpose au Lavandou le salon d'Arts Décoratifs que Bernard Rotger organise à Bandol...

Police scientifique oui, mais pas que...


Le commissaire Valérian, grand amateur du roman noir, fit une brève intervention sur l'importance de la Police scientifique et technique dans le déroulement d'une enquête: « Si elle apporte beaucoup elle n'est pas suffisante. La part de l'analyse psychologique de l'enquêteur pèse de tout son poids, car il doit comprendre et déterminer ce qui s'est passé. L'intime conviction a encore toute sa place dans le droit pénal. L'aspect humain est primordial dans l'enquête, celui-ci est souvent très bien développé dans le roman policier, contrairement à la plupart des séries policières que nous voyons à la télévision» conclura-t-il.

Patricia Aubert salua l'implication de chacun : « c'est là le fruit d'un travail de collaboration et d'échanges de savoirs entre deux services et le monde associatif  que nous devons développer»

*Alexandre Clément, René Legal, Claude Iconomou, Dee Dee Membrado, Thierry Siffre-Ales, Lucie Annot,Claude Ardid, Jean-Claude Beltramo, René Caplan, René Garcia, JM Schneide

A.I, le 19 avril 2014

Plus d'infos:

Autres photos:

L'inauguration s'est déroulée en présence des élus et des organisateurs de la manifestation Séance de dédicaces
L'inauguration s'est déroulée en présence des élus et des organisateurs de la manifestation