Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > L'Encre de Mer propose "Photo'Pêche" en marge de Photomed
Le 26. mai 2013 à 18h05

Sanary Culture L'Encre de Mer propose "Photo'Pêche" en marge de Photomed

Tandis que Photomed bat son plein, l'Encre de Mer propose en marge une nouvelle édition de Photo'Pêche, visible à la prud'homie des pêcheurs jusqu'au 15 juin, la "plénitude" sera au rendez-vous.

Elisabeth Tempier avec la nouvelle version de l'Encre de Mer, Beate Ketterl-Asch et Jean-Michel Céi

Elisabeth Tempier avec la nouvelle version de l'Encre de Mer, Beate Ketterl-Asch et Jean-Michel Céi

L'équipe d'Elisabeth Tempier a opté cette année pour faire le lien entre ciel, terre et mer avec pour point commun "la mouvance". En guise de présentation, Elisabeth Tempier a écrit de très jolis textes: "Au-delà de nos regards fixes de terrien, la mouvance est partout : du cosmos à la terre que nous foulons, des particules aux cellules, des plantes et des animaux aux paysages qui jalonnent notre chemin et, dans cette alchimie, le temps aussi perd sa solidité. Sous cet éclairage, les pêcheurs, comme aussi les bergers, nous ouvrent les portes d’un nouveau rapport au monde".
Le public pourra découvrir peintures et photos aussi variées qu’intéressantes avec des artistes tels que Beate Ketterl-Asch, Philippe Joachim, Alexis Fossi, Henri Faraut, Maurice Loir et Alain Ponchon. Il sera possible de découvrir les ouvrages de certains artistes exposants ou d'autres proches de l'Encre de mer tel que Pierre Mollo autour de "l'enjeu du plancton" et "le manuel du plancton". L'exposition est visible les mercredis et week-ends, et pour plus d'informations il ne faut pas hésiter à contacter l'Encre de mer.

L'Encre de Mer présente sa nouvelle revue


Depuis plusieurs années l'Encre de Mer édite une revue passionnante autour de la gestion des pêches, les "petits métiers", l'environnement en donnant la parole aux pêcheurs ou scientifiques. Désormais la revue a changé de format, en laissant libre cours aux arts tels que la photo et la peinture. Il s'agit d'un objet précieux, monté à la main avec des collages de reproductions de peintures ou photos d'artistes. On y découvre des textes subtils et des œuvres précieuses, un objet d'art en somme. Pour ce premier numéro, on retrouve dans l'ours, Jean-Michel Céi (directeur de publication), Elisabeth Tempier pour les textes, Beate Ketterl-Asch et Anne Blondel pour les peintures, Maurice Loir, Philippe Joachim et Henri Faraud pour les photos. Le tirage est limité, et la vente s'effectue par abonnement (4 euros). Cette "plénitude" est à découvrir via leur site internet.

D.D, le 26 mai 2013

Autres photos:

Photo'Pêche à la Prud'homie des Pêcheurs.
Photo'Pêche à la Prud'homie des Pêcheurs.