Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > Un Conseil Municipal bien calme
Le 30. janvier 2014 à 14h20

Sanary Conseil Municipal Un Conseil Municipal bien calme

Le premier Conseil Municipal de 2014 était plutôt décontracté et le Maire Ferdinand Bernhard s’est laissé aller à l’autodérision.

L’ambiance était inhabituelle pour l’avant dernier conseil municipal avant les élections. Olivier Thomas, virulent opposant à la politique du maire actuel Ferdinand Bernhard, s’était excusé. Dans un communiqué, il avait aussi précisé : « Je suis dans l'incapacité de donner ma procuration, dans la mesure où je suis visiblement le seul élu qui n'appartient pas à la majorité sortante. ».
Le conseil municipal a débuté à l’heure prévue, avec, comme toujours une salle pleine. L’ordre du jour n’étant pas particulièrement chargé, chacun se disait que la séance ne durerait guère. Voici les décisions du jour

Les délibérations


Objet 2014-1 : Crédits provisoires d’investissement – Voté à l’unanimité
De nouveaux besoins étant apparus sur le budget communal, 923 100 € de frais supplémentaires ont été votés amenant le total à 2 041 340 €.
Parmi ces frais, on peut noter 116 500 € pour le projet de dématérialisation, 25 000 € pour l’acquisition de fibres optiques pour l’Ilot des Picotières, 298 000 € de travaux de voirie ou encore 180 000 € pour l’achat de véhicules de nettoiement…

Objet 2014-2 : Travaux de réhabilitation sur les réseaux d’assainissement, eaux usées et eaux pluviales – Voté à l’unanimité
Montant maximum 2 millions d’euros sur 3 ans

Objet 2014-3 : Marchés des travaux de l’Ilot des Picotières – Voté à l’unanimité
Suite à la procédure de redressement judiciaire de la Sté GCBA, la ville a donc recréé 13 lots attribués à de nouvelles entreprises.
Ferdinand Bernhard : « Pour continuer ce projet, il a fallu des bonnes volontés à commencer par le Préfet. Il faut remercier le percepteur et les services techniques municipaux ». Il en profita pour parler des réseaux sociaux et de leurs limites : « A Sanary, nous avons aussi des illuminés, des 'fadolis'. Leur dernière invention est de dire que le maire va faire rentrer les enfants dans la nouvelle école alors que les travaux ne seront pas terminés ! C’est évidemment fantaisiste. L’école sera ouverte quand tous les travaux seront terminés et les services de sécurité passés pour tout valider ! »

Objet 2014-4 : Subventions Municipales pour ravalements de façades – Voté à l’unanimité
Cela représente 18 885 € de subventions. Les prochaines rues concernées sont la rue Lauzet Ainé, la rue Raoul Henri, la rue Shumann, la rue du 10 juin et la rue Desmazures.

Objet 2014-5 : Participations communales aux écoles pour les projets éducatifs – Un vote contre
Claude Vincensini précisa : « Je suis pour l’école laïque et publique, il est donc logique que je vote contre des subventions aux écoles privées. »
Ferdinand Bernhard intervint : « Nous essayons malgré la crise de maintenir ce qui concerne les aides aux enfants et même de les accentuer… Les TAP (Temps d'Activités Périscolaires mis en place dans le cadre des nouveaux rythmes scolaires)se sont fait en large concertation, mais il est regrettable que peu de parents se soient déplacés pour la grande réunion. .. Pour moi, c’est globalement une bonne réforme et si nous avons commencé en 2013, cela nous a permis de choisir les animateurs avant tout le monde. En 2014, notre projet sera encore amélioré. »
Il ajouta : « Après notre objectif que chaque enfant de Sanary sache lire et écrire à la sortie de l’école primaire, nous souhaitons qu’ils arrivent en 6ème en ayant déjà pratiqué l’anglais »

Objet 2014-6 et 7 : Logements sociaux du Clos de l’Huide et convention de transfert entre la commune et le Sce départemental d’incendie – Voté à l’unanimité
La ville a souhaité traiter ses deux points ensemble, puisque le bâtiment de la caserne des pompiers abritera 30 logements sociaux. Ferdinand Bernhard commenta : « Nous avons une caserne des pompiers, des logements sociaux et nous avons récupéré plus d’un million d’euros, grâce, encore au bail à construction. Que demander de plus ? ». Il précisa aussi l’importance de ce montage pour la caserne : « Si un jour les pompiers devaient se regrouper ailleurs et partir de Sanary, ils auraient vendus le bâtiment. Là, c’est impossible puisqu’il nous appartient »

Objet 2014-8 : Demande de protection d’un agent et d’un élu – Voté à l’unanimité
Pour mémoire, un exposant du marché nocturne dont l’autorisation d’occupation du domaine public n’a pas été renouvelée, a engagé une procédure contre un élu et un fonctionnaire. Le maire a tenu à les assurer de son soutien.

Objet 2014-9 : Réalisation de logements sociaux à La Pinède – Voté à l’unanimité
Commentaires du maire : «Cet investissement ne nous a rien coûté. Nous allons déduire 5 années de pénalités pour logements sociaux. De plus nous avons mis en location la maison de retraite et avons gagné 200 000 € pour construire la crèche. »

Objet 2014-10 : Approbation du choix du délégataire pour le Centre de Loisirs aquatiques – Voté à l’unanimité
Après 8 ans de gestion, la société Hestia a vu sa délégation renouvelée. Une présentation sur écran vidéo, fit l’historique de l’établissement depuis sa création en 1998. Avec 160 000 entrées, Ferdinand Bernhard exprima sa satisfaction : « Aujourd’hui, tous les enfants de Sanary savent nager. Il faut des lieux où les sanaryens et surtout les jeunes puissent se rencontrer et se poser. Le Centre de Loisirs Aquatiques en fait partie ». Il rebondit sur la partie financière : « Nous payons des heures pour nos élèves, mais nous en revendons encore plus aux communes voisines, ce qui fait que cette piscine ne nous coûte que 56 000 € par an ».
Dans le nouveau contrat, de nombreux travaux d’amélioration, d’aménagements et d’entretien sont prévus, avec entre autres, le remplacement du toboggan…

Objet 2014-11 : Projet de mise en place d’un lève-personne sur le port de Sanary – Voté à l’unanimité
Le but étant de faciliter le transfert de personnes à mobilité réduites du quai au bateau.

Objet 2014-12 : Mise à jour des surfaces relevant du régime forestier – Voté à l’unanimité
La parcelle AB 180 a été rajoutée.

La conclusion du maire : «Merci Bernhard!»


Toutes les interventions du maire étaient teintées d’autodérision et se concluaient par un 'Merci Bernhard', ce dernier, plus détendu qu’à son habitude, précisa que c’était bien évidemment de l’humour. Sa conclusion fut plus sérieuse et s’adressa aux communes du Var sinistrées : « Il y a eu des dégâts considérables à la Londe et Hyères. Des agents et les JSP sont partis là-bas en soutien. Nous avons préféré décider de l’aide que nous allions apporter avec du recul. Au prochain Conseil Municipal, nous allouerons des aides soit financières, soit matérielles. C'est au CCAS que tout le monde peut apporter des denrées, et attention aux faux démarcheurs… »

PH, le 30 janvier 2014

Autres photos:

Ferdinand Bernhard au micro Une chaise vide : celle d'Olivier Thomas Le Complexe Aquatique
Ferdinand Bernhard au micro