Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > Améliorer sa technique photo
Le 10. août 2016 à 20h26

Sanary Culture Améliorer sa technique photo

Cet après-midi s’est déroulé un stage photo à Sanary. Le participant Guillaume est coaché par Stéphanie Vigetta, photographe éco guide professionnelle.

Guillaume de dos, en train de photographier le lavoir de Sanary avec ses jets pour pratiquer différentes techniques de prise de vue.

Guillaume de dos, en train de photographier le lavoir de Sanary avec ses jets pour pratiquer différentes techniques de prise de vue.

Le mode manuel est enclenché et l’œil est à l’affût de la meilleure prise de vue… Cet après-midi à Sanary, un stage photo est organisé par Stéphanie Vigetta de l’entreprise « Mwanga Vagabonde ». A l’attention des adolescents, l’initiation va permettre à Guillaume, 17 ans, de mieux appréhender son appareil photo. Du square Kennedy à la ville, Sanary n’est autre qu’un immense terrain de jeu propice à la photo. La photographe éco guide professionnelle va donc en explorer, toutes les parcelles.

La photo comme loisir


« Le but du stage est de permettre à Guillaume d’améliorer sa technique. Mais aussi de le faire progresser au niveau des compositions », explique Stéphanie Vigetta. Guillaume acquiesce en ce sens : « Je vais avoir plus de maîtrise et de savoir-faire. Mes photos n’en seront que plus belles ». Ce jeune adulte, prochainement en terminale scientifique, tient la photo en loisir. Il se confie : « J’ai l’habitude de faire les photos des vacances ». Il pourra donc se vanter, lors de ses prochains congés, d’avoir acquis de l’expérience dans le domaine. « Guillaume a en plus de très bonnes bases », ajoute Stéphanie Vigetta confiante.

Des stages sur la terre, la mer et dans les airs…


La photographe professionnelle s’adapte aux participants lors de ces stages pour les adolescents. Ces derniers sont selon elle plus réceptifs que les adultes. La première étape de l’initiation se trouve au square Kennedy de Sanary : « Le lavoir et ses jets d’eau permettent de travailler plusieurs facettes de l’appareil : l’obturation, les ombres et les lumières. Le tout en mode manuel pour un rendu optimal », indique Stéphanie Vigetta. Les compositions seront travaillées dans la ville. Plusieurs stages photo sont organisés par l’entreprise « Mwanga Vagabonde » : sur la terre, sur la mer et bientôt dans les airs. Guillaume lui, n’a pas encore en tête de faire de sa passion son métier… la photographie est tout de même un « loisir sain », qui ne cesse de se démocratiser.

Pour plus de renseignements sur les stages photo : mwangavagabonde.fr

, le 10 août 2016