Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Les propositions économiques d’Erik Tamburi au maire...
Le 30. avril 2020 à 11h43

Six Fours Politique Les propositions économiques d’Erik Tamburi au maire de Six-Fours

Après Jean-Sébastien Vialatte en tant que maire et Frederic Boccaletti, élu de l’opposition, c’est Erik Tamburi, lui aussi élu de l’opposition à faire des propositions pour soutenir le commerce local et la population. Elles sont mûrement réfléchies.

Dans la période actuelle compliquée, chacun réfléchit aux solutions à apporter. Si la ville en a pris un certain nombre, cela n’empêche pas toute la classe politique locale de s’y pencher. Erik Tamburi, après s’etre renseigné tant auprès de commerçants que d’un point de vue législatif, propose lui aussi des mesures réalistes et applicables de suite, dans une lettre ouverte que nous relayons ici même.

Lettre ouverte d’Erik Tamburi au maire


Monsieur le Maire,

Vous avez la charge de mettre en œuvre la protection des six-fournais face au COVID-19.

Tout le monde doit être solidaire et je vais proposer à mes colistiers disponibles et en bonne santé de participer à la mise sous pli des masques à distribuer à la population le 4 mai.

Ne souhaitant pas parler pour l’instant des fautes commises au départ de cette crise, je me permets toutefois de vous suggérer des mesures économiques et fiscales (tout aussi importantes que les mesures sanitaires et sécuritaires) afin de préserver la survie de nos commerçants, artisans et entreprises :

1. L’annulation du montant forfaitaire de la CFE (cotisation foncière des entreprises) pour toutes les entreprises, due pour 2019, 2020, voire 2021.
2. Une aide aux commerces qui constituent le tissu vital de nos quartiers jusqu’à 5.000€ à fortiori les cafés, restaurants et hôtels qui conservent notre vocation touristique et vont souffrir pendant des mois après cette crise sanitaire.

Pour préserver le pouvoir d’achat des administrés et des contribuables de notre ville :

3. Une intervention immédiate auprès des supermarchés de la ville qui certes se fournissent beaucoup plus auprès des maraîchers et producteurs régionaux mais pratiquent des marges indécentes répercutées sur le consommateur. Je vous invite pour cela à entrer en contact avec la présidente de la Chambre d’Agriculture qui vous donnera les armes légales pour peser. Une action collective doit se mettre en place.
4. L’abandon des grands projets coûteux pour la Commune et la Métropole dont les six-fournais sont contribuables comme celui de la grande piscine qui n’a pas d’utilité vitale, alors que nous ne savons pas si l’Etat actuellement hyper endetté maintiendra le niveau actuel de sa Dotation Générale de Fonctionnement aux collectivités territoriales ces prochaines années (dès lors que votre municipalité a pris l’habitude d’alimenter ses investissements par un report des excédents de la section de fonctionnement).
5. Le gel de la taxe foncière ces six prochaines années alors que la suppression de la taxe d’habitation a vocation a pénaliser fiscalement les propriétaires comme le souhaite le gouvernement actuel de la France.

Dans les années qui viennent, si vous deviez rester maire, je vous demande aussi de ne pas céder aux mesures liberticides que prépare le gouvernement actuel de la France en se servant de la crise sanitaire comme certaines applications de traçage des populations inutiles sur le plan sanitaire, qu’un arrêté municipal pourrait empêcher.

Je vous demande enfin d’engager solennellement Six-Fours derrière le personnel soignant face au gouvernement lorsque s’engagera le mouvement social de leurs revendications légitimes dès que nous serons sortis de cette crise grave. Il s’agira cette fois d’être avec eux !

Joint par téléphone au sujet de ce courrier, Erik Tamburi déclare : « Mes propositions sont censées et importantes au regard de la situation actuelle. L’impact économique va durer dans le temps et il est vraiment important d’agir vite. J’espère que mon appel sera entendu … »

PH, le 30 avril 2020