Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Ollioules > J.S. Vialatte et R.Bénéventi inaugurent l'extension...
Le 21. janvier 2015 à 19h30

Ollioules Santé J.S. Vialatte et R.Bénéventi inaugurent l'extension de la Polyclinique des Fleurs

La Polyclinique Les Fleurs, comme son nom l’indique, permet de faire face à toutes les pathologies, mais elle est surtout renommée pour sa spécialisation en matière de maladies et de chirurgie cardio-vasculaire et néphrétiques, sans oublier l’imagerie médicale et l’hemodyalise. Installée aux confins d’Ollioules et de Toulon, elle avait besoin de s’étendre. Voilà qui est fait. Son extension vient d’être inaugurée par les Maires de Six-Fours et d'Ollioules qui ont contribué par leur aide logistique et leur refus à une loi sur les cliniques privées qui pèse sur leur avenir.

C'est en présence du Maire d'Ollioules Robert BENEVENTI, de Jean-Sébastien VIALATTE Député Maire de Six-Fours, de Joseph MULE conseiller Général et de Mme VITEL représentant le député de la circonscription, que Xavier VAILLANT Directeur Régional, a inauguré l'extension de la Polyclinique « Les Fleurs ».

Après avoir présenté à l'assistance ses vœux pour l'année nouvelle, il a remercié chaleureusement la ville d'Ollioules et plus particulièrement le Maire, ainsi que Ginette AUDIGIER adjointe à l'urbanisme et Michel THUILIER, adjoint à la sécurité, pour le soutien qu’ils ont apporté à la réalisation de cette extension.

Un investissement de 5 millions €


Il a aussi souligné l'implication du Conseil de l'Ordre de la FHP (Fédération des Cliniques et Hôpitaux privés de France) et de l'Agence Régionale de Santé DT 83, ainsi Sophie DOSTER, directrice Opérationnelle qui a géré de lourds investissements, soit plus de 5 millions d'Euros sur 6 ans, sans aucune subvention, en favorisant aussi l'embauche de 73 personnes dans un contexte économique "tendu.

"Un établissement particulièrement performant


Quant à Robert Bénéventi, il s'est félicité de compter sur son territoire un établissement aussi performant « dont les compétences sont reconnues dans la France entière ». Il a assuré qu'il serait vigilant face aux mesures annoncées par l'Etat et qui vont à l'encontre du bon équilibre entre établissements publics et privés.

Issue de la fusion des groupes Médi Partenaires et Médipôle Sud Santé, devenus Médipôle partenaires, la Polyclinique des Fleurs est considérée aujourd’hui comme l'une des plus performantes de France. Son extension, délicate sur le plan technique car réalisée sur une structure autoportée ne reposant pas sur l'étage inférieur, a permis de créer des chambres neuves, bénéficiant d'un grand confort pour les malades. Pour la chirurgie vasculaire la polyclinique a fait l'acquisition d'une salle angiographie hybride alliant les qualités d'asepsie d'un bloc opératoire aux qualités d'une salle d'imagerie interventionnelle.

Le top pour les pathologies cardiaques


Première dans le traitement des pathologies cardiaques, et de la néphrologie, la Polyclinique les Fleurs est aussi spécialisée dans la réanimation puisqu'elle est la seule du Var désormais à disposer de 10 lits en réanimation et 16 lits en surveillance active avec 2 médecins présents 24H/24H avec le cardiologue de garde. Le Directeur a aussi précisé que le Groupe les Fleurs c'était aussi la clinique du Cap d'Or, la Clinique St Michel, St Vincent, des centres d'imagerie et un service d'hospitalisation à domicile. Au total près de 300 médecins libéraux et 650 salariés assurent le fonctionnement de ces établissements, avec 450 lits et places pour un chiffre d'affaire proche de 70 millions d'euros.

Un palmarès éloquent


Ce choix de la qualité de services fait que la Polyclinique des Fleurs est très bien classée.
• 1ere de la région et 6ème de France pour la pose de stents.
• 2ème de la région et 3ème de France pour la chirurgie des carotides.
• 2ème de la région et 14ème de France pour la chirurgie des artères.
• 1ère de la région et 17ème de France pour la pose de stimulateurs cardiaques.
Ces excellents résultats vont de paire avec une bonne gestion, à l'image de l'hospitalisation privée en France, qui comme l'a souligné M. VAILLANT, représente 34% de l'activité hospitalière et seulement 17% des dépenses de l'assurance maladie.

F.K, le 21 janvier 2015

Autres photos: