Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Ollioules > Le Budget de la Région présenté et commenté par Philippe...
Le 26. avril 2016 à 20h10

Ollioules Politique Le Budget de la Région présenté et commenté par Philippe Vitel et Robert Bénéventi

Salle comble à Ollioules pour un sujet pourtant plutôt austère et technique : après les élections régionales qui se sont soldées par la victoire des listes Christian Estrosi, la présentation commentée du Budget de la Région par Philippe Vitel (LR), député de la circonscription et vice-président du Conseil Régional PACA et Robert Bénéventi (LR), maire d'Ollioules et conseiller régional.

De gauche à droite, les élus LR de la liste Christian Estrosi,  François de Canson, maire de La Londe, Philippe Vitel, député de la circonscription, vice-président du Conseil Régional, Robert Bénéventi, Maire d'Ollioules, conseiller régional, , Hélène Rigal, conseillère régionale ainsi que Laetitia Quilici, vice présidente de l'Assemblée départementale du Var.

De gauche à droite, les élus LR de la liste Christian Estrosi, François de Canson, maire de La Londe, Philippe Vitel, député de la circonscription, vice-président du Conseil Régional, Robert Bénéventi, Maire d'Ollioules, conseiller régional, , Hélène Rigal, conseillère régionale ainsi que Laetitia Quilici, vice présidente de l'Assemblée départementale du Var.

Robert Bénéventi, maire d'Ollioules, ne se sent jamais aussi à l'aise que lorsqu'il ' il s'agit de parler chiffres, une habitude sans doute prise à l'époque où il était chef d'entreprise. Et pourtant, lundi soir, salle Jean Moulin absolument comble, il a avoué être un peu interpellé par l'importance de certaines sommes : « En matière de finances publiques j'ai l'habitude de parler en millions d'euros, mais là, on aborde le milliard ». En fait, il s'agissait de présenter et de commenter le budget de la Région PACA qui s'élève à 1,2 milliard d'euros, une somme qui donne le vertige, si, d'aventure, on le traduisait en anciens francs...

Les trois premières urgences


C'est Philippe Vitel qui, le premier va prendre la parole, entouré d'autres conseillers régionaux tels que François de Canson (maire de La Londe), Hélène Rigal, de Laeticia Quilici, vice-présidente du Conseil Départemental, Robert Bénéventi...
« Dès notre arrivée au pouvoir, nous nous sommes mis au travail, parce qu'il y avait urgence, urgence à faire face à la situation dramatique posée par les 300.000 chômeurs dans notre région, face à l'épargne en baisse et face à l'augmentation de la dette. Mais avec aussi l'obligation d'honorer une ardoise de 1,400 millions d'euros due au titre des autorisations de programmes souscrites par la mandature socialiste ».

Diminuer la pression fiscale


Le ton est donné. Et le député de préciser « Au-delà de toutes ces urgences, nous nous sommes également engagés à diminuer la pression fiscale, à agir pour améliorer le pouvoir d'achat et à placer la protection de l'environnement au cœur de nos actions »

Il va appartenir ensuite à Robert Bénéventi de commenter le Budget 2016 de la Région qui doit « répondre à une urgence économique avec un investissement prioritaire de 555 millions d'euros en faveur de secteurs clé ».

Dix orientations clé


Il s'agit de dix grandes orientations, ainsi détaillées :
- Répondre à l’urgence économique et gagner la bataille pour l’emploi : + 12 % de budget pour les aides directes aux entreprises, + 5,6 % de budget en faveur du développement économique et de l’apprentissage, 93 M€ pour le Fonds d’Investissement pour les Entreprises de la Région (FIER).
- Faire de l’apprentissage une filière d’excellence : hausse de 5,6% du budget en 2016. 73M€ consacrés au fonctionnement des CFA. 66M€ pour rénover les locaux et acheter des matériels adaptés. 27M€ consacrés aux aides aux entreprises qui embauchent des apprentis.
- Faire de Provence-Alpes-Côte d’Azur la 1re Smart région d’Europe : 6,7 M€ consacrés en 2016 au déploiement du très haut débit sur notre territoire et à la transition numérique des entreprises.
- Tourisme : 9,6 M€ seront consacrés au développement de la filière en 2016.

Encouragement de l'agriculture


- Agriculture , atout majeur de l'économie et de l'identité régionale : 16 M€ seront consacrés en 2016 pour structurer la filière, développer la recherche et promouvoir le pastoralisme.
- Aménagement et attractivité du territoire : plus de 8 M€ pour le Fonds Régional d’Aménagement du Territoire (FRAT) et 100 M€ consacrés au contrat « Smart Mountains : stations de demain » entre 2016 et 2020.
- La Culture, en faire une une priorité : plus de 53 M€ de budget et plus de 5 M€ pour protéger et rénover notre patrimoine exceptionnel.
- Les Lycées : protéger, rénover et construire : plus d’1 M€ consacré à la mise en sécurité des lycées et 88 M€ investis dans nos territoires pour construire et rénover des lycées.
Rompre la spirale des dépenses : 2,6 Mds d’euros de dette pour 2,1 Mds d’euros de budget et un désengagement de l’État de 252 M€ entre 2014 et 2016.

La promesse de nombreuses réductions...


S'y ajoute la volonté « d'un effort d’économies sans précédent : 44 M€ d’économies de fonctionnement (réformes des antennes et de la politique immobilière de la Région, réduction des coûts de fonctionnement des services…) et réduction inédite de la masse salariale de la Région ».

Autant dire que toutes ces perspectives sont certes frappées du sceau du bons sens, mais surtout de celles de l'ambition. Mais comme disent nos amis anglais, wait and see. Attendons de voir...

F.K., le 26 avril 2016

Autres photos: