Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Le Brusc > Le Gaou à l’heure marseillaise
Le 27. juillet 2013 à 19h26

Le Brusc Voix du Gaou Le Gaou à l’heure marseillaise

Pour clôturer le festival 2013 des Voix du Gaou, l’île avait un fort accent marseillais, avec la venue du groupe IAM. C’était encore une belle édition qui s’est terminée en beauté.

IAM a mis le feu.

IAM a mis le feu.

IAM a eu la tâche symbolique de clôturer Les Voix du Gaou 2013. Le rap était à l’honneur ce soir-là avec 3 groupes 100% français, dont le plus connu avait un fort accent du sud.
La conférence de presse de l’après-midi avait fait apparaître des personnages ouverts, sympathiques et heureux d’être là. Visiblement, après plus de 20 ans de carrière, Akhenaton et sa bande prennent toujours autant de plaisir à monter sur scène. Iraka avait chauffé l’ambiance. 1995 avait allumé la mèche. IAM a mis le feu.

Je suis Gaou


Le feu, ils l’ont mis avec une Play List comprenant les nouveaux morceaux du dernier album Arts Martiens et des classiques incontournables comme ‘Je danse le Mia’.
Généreux avec le public, ils ont terminé le show à presque une heure du matin, avec deux rappels à la clé. Sans aucun doute, IAM est grand et l’île pouvait dire « Je suis Gaou » (IAM Gaou).

Bilan positif


Pour sa cinquième et dernière année des Voix du Gaou, Sud Concert estime que c'était un bon cru. Un appel d’offre va être lancé pour l’édition 2014 et les suivantes et Sud Concert s’est déjà porté candidat. Marine Bensala, l'attachée de presse le confirmait en rajoutant : « C’est vrai, 2013 était une bonne année, mais pour moi, ça n’a pas été la meilleure. Nous espérons être là l’année prochaine ».
Quant à l’organisation locale, tant du côté sécurité que sur le plan fonctionnel, elle a frôlé la perfection et il faut le souligner.

Bien sûr, il y a toujours ceux que le bruit ou la circulation dérangent, à l’image de la pancarte ‘Allez faire vos concert ailleurs’ qu’avait vue Akhenaton, leader du groupe IAM, à son arrivé au Brusc, mais il remarquait avec humour, qu’il y aura toujours des râleurs dans le sud…
En attendant, la réputation du festival est là et l’apport économique est indéniable. Vivement l’année prochaine !

PH, le 27 juillet 2013

Autres photos:

Akhenaton, icone et chanteur du groupe
Akhenaton, icone et chanteur du groupe