Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Le Brusc > Démarrage en trombe, mais sans accroc
Le 17. juillet 2013 à 16h14

Le Brusc Voix du Gaou Démarrage en trombe, mais sans accroc

La première soirée des Voix du Gaou a été un succès. Succès sur scène pour le groupe Arctic Monkeys, avec environ 4000 spectateurs, mais aussi et surtout une réussite côté organisation et sécurité.

Arctic Monkeys joue un rock intense et puissant

Arctic Monkeys joue un rock intense et puissant

Chaque année, pour la première des Voix du Gaou, certaines angoisses ressurgissent. Le vent va-t-il perturber le concert, comment le stationnement et l’afflux de milliers de gens va-t-il se passer ? Bref, tout le monde est sur les dents, police municipale, société de sécurité, bénévoles, services de mairie, organisateurs…et même les artistes, dont la venue sur la scène du Gaou est un évènement.
Le premier concert de la saison s’est passé dans le calme. Le flux des spectateurs été bien géré, tant sur la circulation qu’au niveau stationnement. Tout était filtré au bout du port du Brusc et seuls les 2 roues pouvaient se garer à proximité du dernier parking. A la pointe du Gaou il y avait foule, mais celle-ci s’est étalée progressivement dans le temps. Certains pique-niquaient avant l’entrée, alors que d’autres prenaient un premier rafraîchissement à la buvette près du Royaume de la Bouillabaisse. Au contrôle, il fallait montrer patte blanche, surtout en ce qui concerne les canettes, interdites, ou les bouteilles, dont chacun devait enlever le bouchon. Une utile consigne était de toute façon prévue après ce premier barrage avant le pont, pour pouvoir y déposer casques ou autres objets interdits de concert. De l’autre côté de la rive, il fallait présenter et valider ses billets, sous l’œil du service de sécurité et des pompiers, prêts à intervenir.

Gare aux oreilles


Sur l’île, il y avait les traditionnels stands, avec le bar, les crêpes ou les churros. On pouvait aussi acheter un chapeau de paille estampillé ‘Voix du Gaou’, des tee-shirts ou d’autres objets de merchandising, mais deux stands méritaient que l’on s’y arrête. Le premier, le stand Coca-Cola récoltait les bouteilles vides pour le recyclage. On pouvait alors tourner la roue pour repartir avec un petit cadeau. Le second, celui de la Mutualité Française, donnait gratuitement des bouchons d’oreilles, pour protéger les tympans. Une bonne idée en prévision de la déferlante de décibels à venir…
Cette année, l’organisation a eu la bonne idée de positionner l’estrade pour personnes à mobilité réduite, avant l’espace des ingénieurs du son et de la lumière, pour faciliter l’accès aux fauteuils roulants, sans avoir à passer au travers de la foule

Concert sous contrôle


Tout autour de l’esplanade, la croix rouge était prête à intervenir, avec des infirmiers près de la scène et une infirmerie à l’arrière de l’île. Les agents de sécurité étaient nombreux et de nombreux bénévoles se promenaient, sac poubelle à la main, pour ramasser les gobelets vides et autres détritus laissés au sol.

Globalement ce concert s’est passé de la meilleure des façons, que ce soit coté météo ou côté organisation. Une bonne entame qui laisse augurer d’un super festival.

PH, le 17 juillet 2013

Autres photos:

Le 1er concert en images...
Le filtrage au bout du Quai St Pierre le premier stand Une navette arrive au bout Beaucoup font la queue...
Le 1er concert en images... Le filtrage au bout du Quai St Pierre