Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Le Brusc > Le retour de la presse
Le 8. avril 2018 à 16h21

Le Brusc Urbanisme Le retour de la presse

Depuis le début de l'année, le maire de Six-Fours propose chaque mois aux administrés un petit-déjeuner dans un quartier différent de la ville. Après Reynier et les Lônes, c'était au tour du Brusc samedi 7 avril.

Le maire Jean-Sébastien Vialatte, entouré de son conseil municipal

Le maire Jean-Sébastien Vialatte, entouré de son conseil municipal

Le rendez-vous avait été fixé sur la petite place face au port où se trouvent une boulangerie, la boucherie, des bars et des boutiques, mais plus de presse. Appartenant jusqu'à récemment à la famille Barouin, elle n'avait pas pu être restaurée. Le maire, entouré de son conseil municipal, a annoncé le plan de rénovation de la Ville de toute la rue des Pêcheurs et de la placette, qui portera désormais le nom de Docteur Cader. « Refaite, elle donnera une sensation d'espace et paraîtra plus large », a-t-il dit. « On pourra y tenir des manifestations. » Jean-Sébastien Vialatte a indiqué vouloir respecter le souhait des propriétaires précédents de laisser les terrasses devant les bars et les restaurants. Les travaux visibles se doubleront de travaux sur le réseau d'assainissement fluvial. Il a enfin assuré que les travaux seraient terminés au mois de mai, avant la début de la saison donc.

Un volontaire a été trouvé pour ouvrir à nouveau une presse, qui, pendant les travaux, sera située de l'autre côté du quai avant de revenir au coeur du village dans un kiosque définitif. Le maire à incité les présents à l'encourager en achetant le journal tous les jours cet été et pas seulement le dimanche. « Cela va mettre de l'animation », a approuvé une riveraine.

Concernant le terrain militaire du Mont Salva, pour l'instant rien de nouveau. On n'y a pas le droit de bâtir des constructions nouvelles, on ne peut que y restaurer les bâtiments existants. « Certains commencent à s'y intéresser, en particulier dans le domaine de l'hôtellerie, mais il y aura beaucoup de dépollution à faire », a souligné Jean-Sébastien Vialatte.

Incivilités


Les riverains se sont plaints des bus qui n'éteignent pas leur moteur à l'arrêt et du bruit des deux roues. Ils ont demandé plus de présence de la Police municipale. « Je ne peux pas vous laisser dire que la PM n'est pas présente », a répondu le maire. « On peut l'appeler 24 heures sur 24. » Qui plus est, a-t-il informé les présents, de nombreux contrôles sont effectués dans les collèges et le lycée. « Mais nous avons tous un comportement très différent à pied et au volant. Les verbalisés sont d'ailleurs souvent les pétitionnaires contre les comportement inciviques au volant », a rappelé Jean-Sébastien Vialatte. Pour ralentir la circulation, face au manque d'efficacité des dos d'âne, il a dit expérimenter les chicanes dans certaines parties de la ville.

Le prochain petit-déjeuner du maire avec les administrés aura lieu à la Coudoulière le 2 juin.

, le 08 avril 2018

Autres photos:

Les plans des travaux Les riverains La presse fermée depuis plusieurs mois
Les plans des travaux