Liens Ignorer la navigationOuest Var > Actualité > Le Brusc > Première pour le marché sans voiture
Le 6. mai 2010 à 18h50

Le Brusc Société Première pour le marché sans voiture

Jeudi matin, le Brusc inaugurait son premier marché sans voiture. Pour l’instant cette nouvelle mesure n’a pas encore fait l’unanimité, nous avons pris la température, côté forains, commerçants et riverains.

Un marché sans voiture

Un marché sans voiture

Suite à la décision prise lors du conseil de quartier du jeudi 1er avril, le port sera fermé tous les jeudis du 1er mai au 15 septembre de 7h30 à 14h30. Une réunion publique a eu lieu et la municipalité a distribué des tracts informatifs aux riverains concernés. Ces derniers peuvent se procurer auprès de la police municipale des badges, qui leur permettront pendant les horaires de marché de stationner gratuitement sur les parkings alentour. Il faudra pour toute demande se munir d’un justificatif de domicile.

Un marché sans voiture


Pour cette première, la police municipale s’était mobilisée et les agents n’ont pas manqué de travail: information, régulation du trafic, remontrances, il est vrai que les automobilistes ne sont pas encore habitués au nouveau sens de circulation de la rue des Pêcheurs. Au niveau des promeneurs, nombreux sont ceux qui ont apprécié cette balade sans voiture. Un riverain du Quai Saint Pierre nous fit part de sa difficulté à obtenir un badge : « j'ai du me rendre à plusieurs reprises au poste de police, car certains n'étaient pas au courant, je regrette vraiment ce manque d'information ». Côté commerçants, pas de conclusion hâtive. Didier Castillo est satisfait de cette mesure, Daniel, caviste, attend de voir. A la boulangerie Lou Pan du Gaou, Nicole s’inquiétait de savoir si elle pourrait obtenir une dérogation pour les livraisons de pain en période estivale, car elle n’a pas d’autre choix que de charger la voiture à plusieurs reprises, pour l'instant l'heure n'était pas à la fête.

Côté forain, « Paulo » s’interrogeait : « le marché du Brusc c’est essentiellement des personnes âgées, et à ce que j’ai vu aujourd’hui, ils sont majoritairement mécontents ». Yim, forain vendant des spécialités asiatiques restait philosophe : « moi je n’ai pas d’avis pour l’instant, on verra, mais ça m’a l’air d’être une bonne chose ». Les habitudes mettront du temps à changer, il faudra entre autre s’adapter à la modification du sens de circulation de la rue des Pêcheurs. Concrètement, jour de marché, il n’est pas possible d’y accéder côté port, mais par contre les riverains peuvent y accéder par l’avenue du Mail et se rendre jusqu’au Clos des Pêcheurs. Attention, cette portion est désormais en double sens, le sens interdit étant disposé au niveau du « Brusc Fleuri ». A l’exception du jeudi matin on peut maintenant prendre la rue des Pêcheur depuis le port.

Comme les élus l’avaient souligné lors de la réunion publique du 26 avril, il faut laisser aux gens le temps de s’adapter, ce n’est que plus tard que l’on pourra mesurer l’impact économique et touristique de cette nouvelle disposition.

D.D, le 06 mai 2010

Autres photos:

Yim garde toujours le sourire, et ce dernier ne manque jamais un marché quelque soit le temps Circulation interdite quai Saint Pierre Route barrée rue des Pêcheurs Une portion de la rue des pêcheurs désormais en double sens
Yim garde toujours le sourire, et ce dernier ne manque jamais un marché quelque soit le temps