Liens Ignorer la navigationOuest Var > Actualité > Le Brusc > Le Piadon fait peau neuve... mais pas trop!
Le 10. janvier 2011 à 16h52

Le Brusc Eco échos Le Piadon fait peau neuve... mais pas trop!

Quinze jours de fermeture pour LE café du port du Brusc, le temps de rafraichir les murs et les sols... mais pas plus. Pas de panique : il garde son look d'antan avec son vieux comptoir, ses photos sépia aux murs, ses paniers accrochés au plafond et sa façade écorchée par le sel et le vent.

Jean-Marc Chrestian a repris ses habitudes après 15 jours de travaux

Jean-Marc Chrestian a repris ses habitudes après 15 jours de travaux

Ce matin Jean-Marc Chrestian ouvrait en toute discrétion son café après 15 jours de travaux. Pas d'inauguration à proprement parler mais les habitués et les curieux étaient au rendez-vous pour voir et commenter le résultat: « Ça fait plus grand mais c'est plus froid. Un peu trop neuf, un peu trop propre mais il a gardé les paniers, alors ça va! Il aurait fallu refaire la façade tant qu'à faire. Moi ça fait 10 ans que je viens là tous les matins et je ne changerai pas ».
C'est vrai qu'on y est plus à l'aise, Jean Marc voulait agrandir la salle pour l'hiver et donner un coup de peinture. Au sol, un parquet tout neuf qui efface désormais la séparation entre l'ancienne salle à manger des grands parents et la remise à filets de pêche.
« Cette maison date de 1948 car, après les bombardements allemands, il a fallu reconstruire. C'était la maison de mes grands-parents, puis mon père et ma mère y ont installé un petit magasin d'articles de pêche en 1967. En 1997 j'ai créé le café et aujourd'hui je vends encore des appâts l'été ».
On l'aime, ce petit café qui a encore quelque chose d'authentique. Il paraît qu'il y en a qui n'ont pas bu de café pendant 15 jours en attendant la réouverture!
Ce qu'on espère, c'est que Jean-Marc accueille encore longtemps dans les murs tous blancs du Piadon ces « gamins qui venaient pêcher et qui maintenant prennent le café » et tous les autres qui ont passé la porte un jour et reviennent toujours.

A.I, le 10 janvier 2011

Plus d'infos:

Autres photos:

"Il a gardé les paniers...alors ça va" commente un habitué Les murs sont plus blancs mais l'esprit reste le même Sur les photos sépia, son grand-père et son père. La façade écorchée par le sel et le vent restera "authentique"
"Il a gardé les paniers...alors ça va" commente un habitué