Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Le Brusc > L'association Matriochka célèbre "la Femme" par le...
Le 11. mars 2017 à 16h27

Le Brusc Culture L'association Matriochka célèbre "la Femme" par le biais de la poésie.

Vendredi soir, à la maison du patrimoine, des poèmes étaient lus à plusieurs voix par les membres de l'association Matriochka pour célébrer l'image de la femme.

Charlotte Biasetti ouvre la soirée.

Charlotte Biasetti ouvre la soirée.

À la tombée de la nuit dans les rues du brusc, une petite musique résonne. C'est un air de guitare qui accompagne la mélodie des poèmes. Charlotte Biasetti, ancienne présidente de l’Association cite son premier auteur: "Les femmes aiment les poètes, et les poètes aiment les femmes ... au moins jusqu'au lendemain." Les rires accompagnent les premiers changements de lecteurs. La mise en scène est réfléchie, les voix se mélangent. L'oreille a le temps de s'habituer à un son, qu'un autre participant placé à l'autre bout de la salle prend soudainement le relais. Hommes, femmes et instruments de musique se partagent la vedette. Quelques chants viennent accompagner certains tourments de l'âme humaine expliqués dans les textes.

Charlotte Biasetti explique le thème de la soirée : "Nous avons perdu une amie dernièrement et nous souhaitions lui rendre hommage. La journée des droits de la femme nous a également beaucoup inspirés. Nous avons décidé de remonter le temps ensemble et de laisser s'exprimer par nos voix les hommes de lettres qui ont dépeint leur muse ou leurs sentiments. Pour choisir les textes, nous nous sommes retrouvés simplement autour d'une table et nous avons trié les idées des uns et des autres."

Au programme : Rimbaud, Baudelaire, Gainsbourg, Dantes, Christian Bobin... Charlotte Biasetti précise " Nous avons essayé de sélectionner un poète de chaque continent, et de chaque époque".

À 20H30 , une trentaine de personnes se pressent dans la salle communale. Les lumières se tamisent et les voix se mêlent. Grâce aux liseuses qui se succèdent, les poèmes ne sont pas récités, ils sont aussi et surtout vécus.

C.G, le 11 mars 2017

Plus d'infos:

Autres photos:

Un musicien accompagne chaque mot. Tous écoutent avec insistance.
Un musicien accompagne chaque mot.