Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > La Seyne sur Mer > La députée Emilie Guérel inaugure sa permanence parlementaire
Le 28. octobre 2017 à 13h34

La Seyne Politique La députée Emilie Guérel inaugure sa permanence parlementaire

Beaucoup de monde vendredi 27 octobre pour l'inauguration de la permanence parlementaire de la députée LREM Emilie Guérel au 238 rue du Luxembourg, Immeuble L'Alcyon, à La Seyne sur mer.

La députée LREM Emilie Guérel et son attachée parlementaire Audrey Pigaglio

La députée LREM Emilie Guérel et son attachée parlementaire Audrey Pigaglio

La permanence de Jean-Sébastien Vialatte, député sortant de la 7ème circonscription, était située rue de la République, au centre-ville de Six-Fours. La nouvelle députée La République En Marche Emilie Guérel vous reçoit depuis une mois à mi-chemin entre le centre de Six-Fours et celui de La Seyne, dans des locaux flambant neufs devant lesquels on peut se garer.

Une façon de remercier ses soutiens


Une foule de supporters et sympathisants s'y pressait vendredi soir pour l'inauguration de la permanence : le maire de Bandol Jean-Paul Joseph, une adjointe de celui de La Seyne Marc Vuillemot, les directeurs des Pôles Emploi de Six-Fours et de La Seyne, des militants de la première heure et membres des comités En Marche de la circonscription, ainsi que de nombreuses personnes déjà reçues par la députée ou son attachée parlementaire Audrey Pigaglio.

Jeff ne fait partie d'aucun comité, mais est adhérent d'En Marche depuis le début : « J'en ai assez des politiques classiques. Ni gauche ni droite, il est temps d'essayer autre chose ! On verra à l'usage. » Le maire de Bandol Jean-Paul Joseph soutient Emilie Guérel depuis son investiture : « Elle est dynamique et connaît ses dossiers par cœur. » Jean-Paul Joseph avait soutenu Alain Juppé pour les primaires de la droite, puis François Fillon quand il les avait remportées. Mais, quand les affaires de François Fillon sont révélées, le candidat ne correspond plus aux valeurs du maire de Bandol, qui se tourne alors vers En Marche. « Il y a des points communs entre ce mouvement et le centre droite. Puisque Jean-Pierre Colin n'a pas obtenu l'investiture, il est naturel de soutenir celle qui l'a eue. »

La députée a exprimé sa profonde gratitude à tous ceux qui l'ont soutenue. Elle a rappelé comment elle s'est battue malgré les critiques : « On disait qu'on ne pouvait pas gagner contre Jean-Sébastien Vialatte. C'est parce que la victoire était impossible que nous l'avons fait. » Elle s'est dite heureuse et fière de la tâche considérable et exaltante qui l'attend. « Je mesure la responsabilité qui est la mienne. »

Equilibre entre le mandat national et le terrain


La député a trouvé un équilibre entre son mandat à l'Assemblée nationale et le travail avec les acteurs locaux, qui déploient une énergie considérable. Elle n'a pas l'intention d'oublier les gens qui l'ont élue. Si au sein de la Commission défense, Emilie Guérel est rapporteur sur le service national, elle y fait également remonter les propositions des comités En Marche sur le sujet. De même, ainsi qu'elle l'a annoncé pendant sa campagne, elle lancera bientôt des ateliers de concertation sur des sujets très précis dont elle fera ensuite remonter la synthèse à l'Assemblée. Elle considère sa permanence comme un lieu d'échanges et de débats pour faire vivre l'essence du mouvement En Marche. « Je n'oublie en aucun cas ma circonscription. Je suis disponible et épaulée par une équipe qui l'est tout autant. Cette permanence vous est destinée, c'est la vôtre. »

238 rue du Luxembourg, Immeuble L'Alcyon, à La Seyne sur mer, c'est l'adresse de la députée La République En Marche de la 7ème circonscription Emilie Guérel. Elle reçoit uniquement sur rendez-vous auprès de son attachée parlementaire Audrey Pigaglio.

, le 28 octobre 2017

Autres photos:

Le maire de Bandol Jean-Paul Joseph
Le maire de Bandol Jean-Paul Joseph