Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > La Seyne sur Mer > Des sépultures découvertes corniche Giovannini
Brève Le 19. avril 2019 à 14h45

La Seyne Patrimoine Des sépultures découvertes corniche Giovannini

Découverte jeudi 18 avril 2019 d'ossements humains sur le chantier de réaménagement du réseau d'assainissement sur la corniche Giovannini à hauteur de l'atelier mécanique.

Découverts par les ouvriers de l'entreprise chargée par la Métropole TPM du chantier de renouvellement des réseaux d'assainissement, des ossements humains ont été mis à jour dans le sol en face de l'Atelier mécanique, au début de la corniche Philippe Giovannini.

Dépêchés sur place, la police et un médecin légiste ont conclu que ces restes humains, disposés en sépultures, étaient vieux de plus de trente ans. De l'avis d'Henri Ribot, président du Centre archéologique du Var, ces ossements seraient antérieurs à 1906, date de la construction d'un atelier des chantiers navals à cet emplacement.

Plusieurs explications envisagées


Dans l'attente d'une très prochaine datation précise des ossements retrouvés, plusieurs événements historiques connus pourraient expliquer la présence de ces corps à cet endroit:
• La grande peste de 1721 et les cadavres enterrés à la va-vite dans des fosses communes
• Le siège du fort Napoléon en 1793 et le millier de tués lors des combats
• La présence connue, dans les parages, de la chapelle des Morts mais jamais localisée jusqu'à ce jour.
C'est le Service régional de l'archéologie qui devra se prononcer dans les prochains jours sur l'opportunité ou non de mener des fouilles plus approfondies. A suivre...

, le 19 avril 2019

Autres photos:

Les plus : aimés commentés lus