Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > La Seyne sur Mer > Esprit du vin es-tu là ?
Le 10. décembre 2016 à 22h59

La Seyne Animations Esprit du vin es-tu là ?

Jusqu'au 12 décembre, le salon Esprit du vin et de la gastronomie se tient au casino Joa de La Seyne-Sur-Mer. Dégustations et ateliers oenologiques, cuisiniers ou pâtissiers sont au menu. L'occasion de découvrir également des produits et des producteurs régionaux.

Lui aussi est Charly ! Et de père en fils, qui plus est. Dès l'entrée du salon, à droite, le stand de Charly propose brownies et autres délicatesses que chaque visiteur s'empresse de goûter. Les gourmands sont également gâtés avec le chocolatier Patrice Sciortino de Sanary, que l'on ne présente plus mais qui lui, présente un large éventail de ses créations artisanales. Du côté des gourmets, le foie gras du Sud-Ouest est à l'honneur, tandis que d'aucuns préfèrent fromages et charcuteries. Une chose est sûre, les visiteurs de ce deuxième Salon du vin, au casino Joa, ne sont pas que des curieux. Bon nombre d'entre eux sont venus faire quelques emplettes de Noël. Vins et champagnes sont bien sûr à l'honneur et les exposants retrouvent leurs fidèles clients d'année en année. Florent Osty, créateur de cette manifestation vinicole et gastronomique depuis 2008, la présente deux fois par an à La Seyne, en mai et en décembre, via Act Even. Au casino Joa, c'est la deuxième fois. Pour lui, le succès de ces éditions se mesure à la fidélité des exposants qui n'hésitent pas à revenir, «à 85 %» précise-t-il. Et d'ajouter : «Ici, c'est un format à échelle humaine, à l'échelle de La Seyne. C'est un format cohérent».

Le palais des femmes...


Il n'aura échappé à personne que les habitudes de consommation changent. Ainsi, les femmes ne sont-elles plus de simples spectatrices du monde du vin. Elles achètent -avec un instinct souvent très sûr- et investissent depuis longtemps les filières professionnelles. Le «Blaye, côtes de Bordeaux» est ce qu'on appelle un château de femmes, tenues par deux sœurs qui ont repris l'exploitation transmise de génération en génération. «Le palais d'une dame est différent de celui d'un homme», explique l'exploitante. «Les hommes sont de bons cuisiniers, les femmes quant à elles, ont un goût très développé. Par instinct, elles savent tout de suite quel met ira bien avec quel vin». Et pour expliquer pourquoi on retrouve maintenant beaucoup de femmes dans le milieu vinicole, elle s'appuie sur une évidence : «Il y a une vingtaine d'années, les reprises d'activités ont fait peur aux hommes. Les femmes se sont investies. Nous, on produit en fonction de ce que la terre nous donne. Il faut respecter la nature, le produit, le client».

Vin ou champagne ?


«Les femmes préfèrent le champagne à tous les autres vins». Sur le stand des champagnes Ambroise Laurent, l'héritier du domaine d'Olivier Gatto fait d'ailleurs goûter à Annie, potentielle cliente, une cuvée ''Brut nature'' sans sucre et qui provient à 90 % de Pinot noir. La dame apprécie. Son amie Françoise est partie voir du côté du vin biologique. Derrière cette expression, se trouve un véritable label Ecocert qui obéit à des contrôles stricts. Car si le vin biologique ne comprend ni pesticides ni désherbants, il a droit à un pourcentage de sulfites défini par le cahier des charges. «Nous avons d'ailleurs été contrôlés avant-hier», précise Isabelle, du Domaine de Rostangue à Pierrefeu. Finalement, les deux amies vont choisir une bouteille de champagne, qu'elles dégusteront ensemble. «La France achète la moitié de la production et l'autre est exportée». Anglais, Américains et depuis peu Japonais, sont des amateurs de bulles euphorisantes. Et si vous demandez à ce spécialiste s'il vaut mieux servir le champagne dans des flûtes ou dans des coupes, sa réponse est sans appel : «La flûte !!! elle seule peut garder les arômes et optimiser le goût. Mais je reconnais que la coupe est plus esthétique». En attendant, peu importe le contenant, même si les verres à l'effigie du salon se ramènent à la maison pour compléter la collection. Pour l'heure, seul le contenu compte. Et qu'il soit rouge, blanc ou rosé, il a toujours autant de succès.

Chantal Campana, le 10 décembre 2016

Salon du vin et de la gastronomie
Du 10 au 12 décembre au casino Joa
Esplanade Marine
Liste des exposants :
www.salon-vins.com/exposants.php

Autres photos: