Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > L’art de la photographie prend place dans les rues...
Le 11. octobre 2015 à 20h48

Sanary Culture L’art de la photographie prend place dans les rues sanaryennes

Depuis samedi et jusqu’au 8 novembre, Sanary accueille l’exposition itinérante « L’été indien des portraits » pour une première édition.

Au micro Marie-Claire Perez à l'initiative du projet "L'été indien des portraits"

Au micro Marie-Claire Perez à l'initiative du projet "L'été indien des portraits"

Pour la première fois, Sanary accueille l’exposition itinérante « L’été indien des portraits ». Elle a débuté samedi se déroule jusqu’au 8 novembre. Initiée en 2004 par Gérard Cimetière, l’exposition est relayée cette année à Sanary par le couple Jean-Noël et Marie-Claire Perez. Au programme 300 photographes professionnels, plus de 1000 portraits exposés et un parcours de 5 kilomètres dans les rues de la ville. Pour les connaisseurs, l’exposition accueille les invités d’honneur Pierre Delaunay, Daniel Vaccaro et « Les orfèvres de l’image » fondés par Olivier Claus.

Rendre hommage à la femme.


« J’ai voulu photographier Lucy, notre mère à tous, pour rendre hommage à la femme ». Daniel Vaccaro explique le choix de son thème pour l’exposition. Avec ses 40 ans d’expérience en tant que portraitiste, il s’est exprimé hier soir lors du vernissage. En homme passionné et passionnant il rappelle : « Lucy est le squelette retrouvé en Afrique vieux de 3,3 millions d’années. Elle est à l’origine de la naissance de notre humanité ». Cet homme de talent a travaillé pendant 5 ans sur cette exposition. Pour lui, les photos doivent être naturelles. Il reste cependant humble sur son travail.
Afin de faire profiter de son expérience, Daniel Vaccaro explique : « Les portraits permettent de découvrir le miroir de l’âme du sujet à travers son regard ». Et d’ajouter : « Pour faire ce métier il faut aimer communiquer, apprendre l’histoire de celui qui va se faire photographier ». Pour le portraitiste il faut qu’un pont se crée entre les deux personnes. Signe de respect et d’humilité pour le sujet qui se fait photographier.
L’homme qu’il est, essaie avec ses photos de panser le mal des gens. Il appelle cela « la photothérapie ». « Au fond de nous, il y a toujours un mal être, un sentiment qui nécessite d’être extériorisé. La photo va permettre au sujet de voir l’invisible, ce qui est caché au plus profond de lui », éclaire Daniel Vaccaro. En faisant un parallèle avec le psychologue il énonce : « Le photographe fait partie intégrante de la thérapie ».
Sans le vouloir, le portraitiste a transmis la passion pour la photo à ses enfants. La relève est donc assurée.

La photo pour sublimer la ville de Sanary


Lors du vernissage le maire de Sanary Ferdinand Bernhard a pris la parole. « Il est important que l’art aille à la rencontre du citoyen afin qu’il puisse partager avec le photographe les mêmes émotions ». Et de compléter : « L’art est quelque chose qui nous rapproche ». Entre deux blagues qui le caractérisent bien, il précise à l’assemblée : « "L’été indiens des portraits" est une belle démarche afin de montrer des hommes et des femmes d’un grand talent ». Le maire ne manque pas de comparer le photographe professionnel et l’amateur qui utilise son smartphone. « L’harmonie entre les photos et Sanary permet de rendre la ville plus belle », conclut-il.
Jean-Noël et Marie-Claire Perez, à l’initiative de l’exposition, ne sont pas des inconnus dans le milieu de la photographie : lui est meilleur ouvrier de France, elle european photographer 2014-2015 et portraitiste France 2015. Ils espèrent que les images plairont aux curieux qui effectueront les 5 kilomètres du parcours. Une exposition itinérante à voir et à revoir jusqu’au 8 novembre.

Mathieu Mazza, le 11 octobre 2015

Autres photos:

Le maire de Sanary Ferdinand Bernhard qui a félicité les photographes exposant dans la ville. Daniel Vaccaro expliquant le thème de ses photos : "Le voyage extraordinaire de Lucy". Le public a pu observer les 300 photographes exposant lors de cette exposition itinérante sur une affiche imprimée pour l'occasion. Daniel Vaccaro, invité d'honneur de l'exposition "L'été indien des portraits".
Le maire de Sanary Ferdinand Bernhard qui a félicité les photographes exposant dans la ville.