Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Jean Sébastien Vialatte s’exprime par rapport à la...
Le 3. décembre 2009

Six Fours Société Jean Sébastien Vialatte s’exprime par rapport à la grogne des commerçants.

Les commerçants de Six Fours les Plages ont signé une pétition pour demander à la municipalité de les aider. Celle-ci n’a pas encore été remise au maire de Six Fours, mais ce dernier leur demande d’ores et déjà de se structurer afin de pouvoir organiser un dialogue, qu’il souhaite constructif.

Jean-Sébastien Vialatte, député maire de Six Fours les Plages.

Jean-Sébastien Vialatte, député maire de Six Fours les Plages.

Sfn : Monsieur le Maire pensez vous que les commerçants de Six-Fours sont dans une situation plus difficile que ceux des communes avoisinantes ?
JSV : Les commerçants de Six Fours ont les mêmes difficultés que ceux des autres villes et ont en plus des difficultés liées à leur manque d’organisation. Si les commerçants se structurent et si ils viennent nous voir, la ville est prête à les aider à hauteur de 3 euros pour chaque euro investi par les commerçants. Il faut qu’ils s'organisent et fassent des propositions.

Sfn : Les commerçants se plaignent d’un manque de places de parking et d’un trop grand nombre de travaux en centre ville. Ces plaintes sont elle justifiées ?
JSV : Ces dernières années nous avons autorisé la construction de plus de 300 logements dans le centre ville. Cela fait 1000 habitants en plus dans le centre de Six-Fours. Ces constructions devraient donc être bénéfiques aux commerçants. Si maintenant les gens ne vont pas dans les magasins, il faut que les commerçants se posent des questions. Pour bien vendre il faut 3 choses : il faut un produit de qualité, un service de qualité et une adéquation entre le prix et le service proposé. Si l’un des trois fait défaut ça ne marche pas. D’autant plus qu’une étude a montré que le potentiel financier des six-fournais, c'est-à-dire leur pouvoir d’achat, est supérieur à celui des habitants de villes avoisinantes : Il y a des clients qui ont des moyens à Six Fours !

Pour ce qui est du stationnement. Nous avons demandé une étude dont les résultats seront présentés lors d’une réunion le 22 janvier prochain. D’ores et déjà cette étude a montré qu’il ne manque pas de stationnements dans le centre ville. Quant à la rue de la république, le problème est qu’il y a beaucoup de voitures ventouses. Nous conseillons aux commerçants de la rue de ne pas se garer devant leur boutique et de demander à leurs employés de ne pas le faire non plus, de telle sorte que les places restent libres pour les clients.

Sfn : Les commerçants ont exprimé le vœu de venir vous rencontrer tous ensemble. Allez-vous les recevoir ?
JSV : Je ne peux pas recevoir les commerçants tous ensembles. Il faut qu’ils s’organisent en association et je recevrai leurs représentants, ou alors ils peuvent venir me voir à titre individuel.

Sfn : Certains commerçants comptent sur le nouveau cinéma pour dynamiser le centre ville, où le projet en est il ?
JSV : Le projet suit son cours, sachant que son emplacement exact n’est pas encore décidé. En ce moment nous étudions deux alternatives. Soit nous l’implantons derrière la place des poilus, soit derrière la coopérative vinicole. Le projet pourrait démarrer en 2011, ce qui permettrait d’avoir un cinéma opérationnel en 2012.

Sfn : Monsieur le Maire, merci.

XT, le 03 décembre 2009