Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Hommage à Jean-Baptiste Pastourely à la chapelle du...
Le 21. mai 2009

  Hommage à Jean-Baptiste Pastourely à la chapelle du Mai

Tous les amis de Marthe, sa veuve, s'étaient réunis autour d'elle sur le parvis de la chapelle qui s'intitulera désormais « Parvis Marthe et Jean-Baptiste Pastourely ». Une cérémonie d'inauguration était organisée jeudi 21 mai, le jour de l'Ascension pour rendre un dernier hommage à celui qu'on appelait « L'homme du mai », en présence du Maire, du fils et du petit-fils des Pastourely.

Jean Sébastien Vialatte prononce un discours en la mémoire de Jean-Baptiste Pastourely lors de l’inauguration de la plaque commémorative placée sur le parvis de la chapelle Notre Dame du Mai. Sur la gauche de monsieur Vialatte, Marthe Pastourely, la veuve de Jean-Baptiste.

Jean Sébastien Vialatte prononce un discours en la mémoire de Jean-Baptiste Pastourely lors de l’inauguration de la plaque commémorative placée sur le parvis de la chapelle Notre Dame du Mai. Sur la gauche de monsieur Vialatte, Marthe Pastourely, la veuve de Jean-Baptiste.

Monsieur Jean Sébastien Vialatte, maire de Six-Fours-les-Plages, a rapidement résumé la vie riche et bien remplie de ce couple, varois avant tout et six-fournais dans l'âme. C'est là que l'on a compris quel « heureux » incident à poussé cet homme à consacrer sa vie à la chapelle: en 1949, une femme qui montait les marches du parvis glisse et se fracture le tibia. Jean-Baptiste Pastourely remarque que ses chaussures sont enduites de cire provenant des cierges brulés. C'est alors qu'il propose à l'abbé de l'époque de s'occuper de faire brûler les cierges. C'est ainsi qu'il prit service auprès de la paroisse tous les dimanches et jours de fête. Alors qu'il rejoignait l'équipe de la chapelle, Marthe quant à elle s'occupait du patronat et du catéchisme auprès des enfants.

40 ans passés au service de la chapelle et de la municipalité


Parmi ses nombreux travaux, on peut noter la pose des vitraux en 1952, le renforcement de la terrasse du parvis, la pose du calvaire breton dans la montée en 1969, des travaux d'aménagement intérieur, ainsi que des travaux dans la chapelle de Reynier et celle des Playes. En 1974, avec Marthe, ils s'installèrent sur le site pour tout le mois de mai. Il recevait les pèlerins, leur racontait l'histoire de la chapelle dont il ne tarissait jamais ni d'éloge ni d'anecdotes. Ils n'ont cessé leur activité qu'en 2000. On doit aussi à Jean-Baptiste, le confortement de la falaise en 1996. C'est en effet lui qui a attiré l'attention de la municipalité sur le fait que la falaise était en train de se décrocher.

L'émotion d'une veuve, l'amitié d'une ville.


C'est donc avec beaucoup d'émotion que Marthe Pastourely a écouté Monsieur Vialatte. « C'est un ami, un frère, précise-t-elle. La municipalité me soutient énormément, elle est très présente, je ne suis jamais seule. Elle n'était pas obligée de faire ce geste de remerciement, ça me touche beaucoup. Je suis aussi très émue de voir autant de monde ici et de voir autant d'amis ». Mais elle n'était pas la seule à être émue, beaucoup d'amis étaient présents pour se souvenir de Jean-Baptiste sur son vélo. Tous ont approuvé la remarque de Monsieur le Maire: « certains jours, on ne savait pas si c'était son vélo qui le soutenait ou l'inverse! ». Ils étaient nombreux à rire au rappel de quelques anecdotes et à embrasser Marthe, comme s'ils embrassaient leur propre mère ou grand-mère.

Un apéritif permettait de clore cette cérémonie, de se remettre de ses émotions et de reprendre son souffle avant de redescendre, sous les bras protecteurs de Notre-Dame Du mai.

Laly83, le 21 mai 2009

Autres photos:

Plaque commémorative du dévouement de Marthe et Jean-Baptiste Pastourely pour la chapelle de Notre Dame du Mai. Un apéritif permettait de clore cette cérémonie, de se remettre de ses émotions et de reprendre son souffle avant de redescendre. Marthe Pastourely, la veuve de Jean-Baptiste Pastourely.
Plaque commémorative du dévouement de Marthe et Jean-Baptiste Pastourely pour la chapelle de Notre Dame du Mai.