Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Six-Fours signe la charte de Var équitable
Le 4. novembre 2011 à 18h23

Six Fours Economie solidaire Six-Fours signe la charte de Var équitable

Jeudi, le président de Var Equitable et Jean-Sébastien Vialatte étaient réunis à la salle panoramique pour la signature de la charte, engageant la commune à promouvoir le commerce équitable et à d'autres actions.

Jean-Sébastien Vialatte, maire de Six-Fours, et Yves de Kermel, président de Var équitable.

Jean-Sébastien Vialatte, maire de Six-Fours, et Yves de Kermel, président de Var équitable.

Fondée en 2003, l'association Var équitable (anciennement Covaceq) présidée par Yves de Kermel a pour objectif de promouvoir dans le Var les principes et les produits du commerce équitable. Elle intervient dans les communes pour des actions de sensibilisation, aide ceux qui réalisent des actions dans ce sens, encourage la création de lieux de vente de produits équitables dans le Var et intervient auprès des scolaires et des collectivités: "il est important que les communes s'emparent de ce sujet et fassent connaître à leurs administrés la démarche du commerce équitable" disait-il. Près de 20 communes ont déjà signé la charte Var équitable et ce fut le cas de Six-Fours jeudi matin. Dans cette charte il y a plusieurs engagements comme "la promotion de la consommation de produits issus du commerce équitable", "l'inscription de critères équitables dans les marchés publics", "la diffusion d'informations sur le commerce équitable" ou encore l'aide au "changement des règles du commerce international", à savoir "faire pression sur les décideurs politiques et économiques afin que l'on modifie les règles et les pratiques du commerce mondial dans un sens protégeant les populations les plus démunies des pays pauvres". Vaste programme...
C'est l'élu Yves Draveton qui a été chargé de s'occuper de cette démarche avec l'association. Le député-maire rappellera lors de la signature que la ville avait entrepris depuis plusieurs années une politique de développement durable pour la préservation des ressources naturelles avec par exemple l'unité de dessalement qui permet d'arroser le parc Méditerranée, et tous les dispositifs visant à une réduction des consommations d'eau et d'électriicté. Il évoqua aussi l'organisation de manifestations pédagogiques.
Laetitia Quilici, coordinatrice chargée du développement durable sur la commune, nous expliquait: "nous sommes depuis plusieurs années dans cette optique de gestion des énergies. Mais il y a aussi des choses moins visibles. Par exemple, dans les marchés publics, on inclue une clause d'insertion dans les marchés de voirie. Et dans les commandes publiques on intègre les objectifs du développement durable". La signature de cette charte se traduira par exemple par l'achat de produits du commerce équitable lors des réceptions, le maire ajoutant: " Nous allons en tout premier lieu sensibiliser les quelques 700 agents communaux et, l'année prochaine lors de la distribution des colis au personnel, nous y ajouterons un ou deux produits issus du commerce équitable". Une conférence sera aussi programmée dans les mois à venir sur le sujet avec Yves de Kermel. Lors de la signature, ce dernier a insisté sur ce point: "il ne s'agit pas de faire acte de charité avec le commerce équitable mais simplement de justice".

D. D., le 04 novembre 2011

Autres photos: