Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > 16ème festival ''Portraits de Femmes''
Le 8. novembre 2017 à 13h25

Cinéma 16ème festival ''Portraits de Femmes''

Autour du thème ''Se souvenir'', l'édition 2017 du festival de cinéma "Portraits de Femmes'' présente 25 films issus de 14 pays différents, la plupart inspirés d'histoires vraies. Rendez-vous samedi 11 novembre au Théâtre Liberté pour le lancement

Des exclusivités, des sujets qui parlent à tous, jeunes ou moins jeunes… Cette année encore, la programmation de Loutcha Dassa ne laissera personne indifférent, tant les thèmes choisis reflètent la société actuelle : «Bon nombre de films sont inspirés d'histoires vraies. Je trouve intéressant de montrer comment le cinéma s'empare de la réalité d'aujourd'hui». Pendant huit mois, Loutcha court les festivals pour trouver des films en lien avec l'actualité, qu’elle offre à ce public fidèle qui la suit depuis toujours. Plus exactement, depuis la création en 2000, de l’association «Les Chantiers du Cinéma» dont elle est la présidente, et du festival cinématographique qui a suivi.

Le cinéma de Loutcha


Inlassablement, Loutcha Dassa rend hommage aux femmes du monde entier et présente des films qui n’ont jamais été distribués en France, tel «Ouzeri Tsitsanis», film grec qui lancera le festival au théâtre Liberté, à Toulon. Il sera projeté samedi 11 novembre à 20h30, après la conférence de presse, à 19 h. «Ce n'est pas un film forcément très gai, mais il est exceptionnel et il faut vraiment le voir. L'action se déroule au cours de la seconde guerre mondiale à Salonique. Il montre la décimation des juifs sépharades de Thessalonique, la résistance, la collaboration nazie, sous fond de musique de Tsitsanis». Une véritable avant-première, dans une ambiance totalement grecque qui fait la part belle à la musique avec le groupe Panselinos, et qui sera suivie d'un thé à la menthe et de pâtisseries orientales.

Des films engagés, des coups de cœur...


«One Kiss» est à coup sûr l'un des coups de cœur de Loutcha : «C'est un film italien très touchant, qui parle de la jeunesse et comment un jeune homo va être accepté». Le film sera diffusé en avant-première au Royal le 19 novembre. Autre film, venu des USA, peut-être un peu plus connu celui-là, «Les figures de l'ombre», qui retrace dans les années 60, le destin extraordinaire de trois scientifiques afro-américaines qui ont permis aux Etats-Unis de prendre la tête de la conquête spatiale. Il sera projeté le 21 novembre au Six N'Etoiles. Le lendemain, au même endroit, le public pourra voir «Un vent de liberté», du réalisateur iranien Behnam Behzadi sur la pollution de Téhéran avec, en toile de fond, la liberté des femmes. Autre sujet d'actualité, qui évoque les dangers de l'embrigadement sur Internet, «Le ciel attendra», de la réalisatrice française Marie-Castille Mention-Schaar, ouvert aux scolaires. Une évidence, tous les films choisis par Loutcha sont des coups de cœur et forcément, des films engagés !

Autour du festival


Cette année, un nouvel événement voit le jour : «Hors Les Murs !», imaginé par Luc Patentreger, vice-président de l'association «Les Chantiers du Cinéma». Sur le thème ''une femme-un souvenir-une minute'', des court-métrages enregistrés sur Smartphone et postés sur la page facebook ''Portraits de Femmes'' seront diffusés le 15 novembre à 20h30 au café concert seynois, l'Impasse. Au programme également, une performance de peinture à l'explosif par Cédric Ponti, de la danse Hip-Hop avec Mangalock et Tom et une exposition d'affiches des 16 éditions du festival. De son coté, la Seynoise Miquèla exposera ses peintures inspirées de Portraits de Femmes, du 2 décembre au 2 janvier 2018 au casino Joa.

Un public captif


Depuis 16 ans, le succès du festival ne se dément pas. L'année dernière, 5350 places ont été vendues. «C'est énorme !» avoue la présidente des Chantiers du Cinéma. «C'est un public très captif qui a une manière touchante de vivre ce festival et qui est toujours très chaleureux». Sa petite récompense à elle, après de longs mois de travail ? «Voir les gens heureux». Et si ''Portraits de Femmes'' reste une référence en matière de convivialité et de qualité, Loutcha Dassa est toujours admirative du succès que le festival remporte : «Jamais je n’aurais cru que ça durerait aussi longtemps». Nous, oui.

Chantal Campana, le 08 novembre 2017

Le festival se déroule en 6 lieux différents : Toulon (Théâtre Liberté, Espace Comédia, Cinéma le Royal), La Seyne (Centre Nelson Mandela et Casino Joa) et Six-Fours (Six N’Etoiles).
Programme complet :
www.festivalportraitsdefemmes.com
Infos et réservations :
leschantiersducinema@wanadoo.fr
Tel : 04 94 09 05 31/06 14 82 24 18
Court-métrages ''Portraits de Femmes''
www.facebook.com/festivalportraitsdefemmes/

Plus d'infos: