Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Championnat de France de planche à voile au Brusc
Le 22. juin 2009

  Championnat de France de planche à voile au Brusc

Il faut avoir les nerfs solides lorsqu’on organise ce type d’événement, car il y a toujours une incertitude : le vent, et parfois une incantation ne suffit pas.
Frédéric Bosson, président de l’association bruscaine SFWO nous confiait “ l’année dernière, on avait dû l’annuler, et dans ces cas là aucun report possible, ce sont les aléas de ce sport”

Etape du championnat de France longue distance au Brusc

Etape du championnat de France longue distance au Brusc

La course expliquée pour les nuls


Il s’agit d’une course répartie en 4 manches, “le parcours fait environ 15 km, les participants font des aller-retours entre deux bouées situées entre le Brusc et Sanary” nous expliquait Frédéric Bosson. Bref, les véliplanchistes parcourent dans la journée près de 60 km. Il y avait environ 50 inscrits, des amateurs et des pros, cette étape offrant des points pour le classement national.
Enfin 3 arbitres bénévoles vérifiaient le passage des bouées, et l’organisation de cette étape a quand même mobilisé 15 bénévoles de l’association.

Les participants


Il y avait des pointures, comme Cédric Bordes, et des amateurs comme Hirsch Michel; “c’est la première fois que je participe à cette étape, ça fait juste un an que je participe à des compétitions, l’idée c’est juste de bien m’amuser”. Effectivement l’écart est énorme entre les pros et amateurs, certains atteignent la vitesse de 38,40 nœuds, tandis que la moyenne des amateurs oscillent autour de 25 nœuds. C’est ainsi que Cédric Bordes a remporté l’étape, et Michel Hirsch faisait parti des premiers si on commençait la lecture du tableau par la fin, mais aucune amertume, “j’ai passé une superbe journée, mais j’ai eu du mal”. Au vue de la collation servie lors de la remise des prix, l’ambiance restait bon enfant, les véliplanchistes se croisant souvent dans l’année, le respect est de mise, on discute de la course et des prochaines étapes, dans la bonne humeur et la simplicité.

L’avenir


En septembre il y aura encore une étape longue distance organisée par l’association, et Frédéric Bosson se montrait satisfait de la journée, “on a eu une belle course et même si le début a été laborieux, le vent s’est levé par la suite”. Ouf, et espérons que le vent n’oubliera pas de souffler le 20 septembre.

Traste, le 22 juin 2009

Autres photos:

Frédéric Bosson, président de l’association bruscaine SFWO et Michel Roux, arbitre et responsable de la station nautique de Six-Fours Michel Hirsch, niçois Avant la compétition La course
Frédéric Bosson, président de l’association bruscaine SFWO et Michel Roux, arbitre et responsable de la station nautique de Six-Fours