Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Bandol > Parkings payants toute l'année
Le 15. juillet 2017 à 13h54

Bandol Vie locale Parkings payants toute l'année

Depuis le 1er juillet 2017, fin de la gratuité totale des parkings du Casino, Central et du Stade, durant les cinq mois de la basse saison s'étendant du 1er novembre au 31 mars, à l'exception des trois premières heures qui demeurent non payantes durant cette période.

Changement de politique tarifaire oblige, les usagers doivent maintenant payer leur place de parking toute l'année. Le sujet avait été effleuré lors de la réunion de présentation du projet de réfection du quai Charles de Gaulle où le film de présentation montrait l'évolution de la cité balnéaire, avec en 1960, l'arrivée de la voiture, et en 1980, le ''tout voiture'' qui allait bouleverser le paysage urbain. Depuis janvier, le maire de Bandol, Jean-Paul Joseph, réfléchissait au fait de rendre les parkings payants à l'année. Décision a finalement été prise 6 mois plus tard, en séance du conseil municipal.

Fin de la gratuité totale en basse saison


C'est bel et bien acté, les parkings bandolais font l'objet d'une nouvelle grille tarifaire ainsi que d'une modification des produits d'abonnements disponibles. En première ligne donc, les parkings de surface Casino, Central et Stade qui ne seront plus gratuits en basse saison (du1er novembre au 31 mars), mais pour lesquels les trois premières heures demeurent non payantes. En haute saison (du 1er avril au 31 octobre), la première heure reste gratuite. Et si les parkings du Casino et du Stade ne propose plus d'abonnements "saison'', les abonnés à ces parkings ne seront pas pénalisés, au contraire. Actuellement, le tarif annuel pour les résidents et les professionnels est de 230 euros pour six mois. Désormais, il passe à 240 euros pour douze mois (500 euros pour les non-résidents) valable pour les deux parkings.

Quelques grincements de dents


Si certains riverains voient d'un bon œil leur abonnement semestriel passer à un abonnement annuel pour le même prix ou presque (10 euros de plus), pour d'autres, le prix reste encore élevé, notamment pour ceux qui n'ont pas de gros revenus : «A Bandol, il n'y a pas que des gens aisés ! Il y a aussi ceux qui vivent avec de petits moyens ou de minces retraites et pour ceux-là, 240 €, c'est encore trop cher», tempête Alain, Bandolais de 55 ans. Un autre regrette que les résidents à l'année ne bénéficient pas d'un tarif plus intéressant. Keith, lui, a acheté sa maison située à 50 mètres de la plage centrale, il y a 25 ans, et pour lui, la gratuité du parking éponyme, de novembre à avril, était mieux  : «Je sais que dans la plupart des familles en France, il y a plusieurs voitures. Les riverains seront forcés de trouver une place dans la rue et il y aura une augmentation de voitures mal garées. Moi, actuellement, je paie pour la saison et ce sera presque le même prix pour toute l'année, heureusement».

Eviter les voitures ventouses


On le sait, bon nombre de voitures peuvent rester stationnées durant des semaines entières sans bouger. Une pratique qui peut mettre en péril le commerce local, selon Jeanne Hecq, 1ère Adjointe déléguée au tourisme, parkings et stationnement : «Le fait de ne pas trouver facilement des places de stationnement libres en plein hiver peut décourager les touristes comme les Bandolais, de venir chez nos commerçants du centre-ville ou d'assister à des manifestations». Pour l'élue, il s'agit avant tout, pour dynamiser le commerce, «de permettre aux personnes voulant aller en centre ville quelques heures, de pouvoir le faire aisément. Pour cela, la gratuité des parkings les trois premières heures, est une solution».

Rappel de ce qui change


Depuis le 1er juillet 2017, les parkings du Casino, Central et du Stade sont payants toute l’année. Du 1er novembre au 31 mars, les 3 premières heures de stationnement seront gratuites. Du 1er avril au 31 octobre, la première heure reste gratuite également. Pour ceux qui travaillent ou résident en centre-ville, des cartes ''résidents'' sont dorénavant proposées à l’année uniquement pour les parkings du Casino et du Stade, pour un montant de 240€/an au lieu de 230€ pour 6 mois. «Des mesures prises en concertation avec les commerçants et en accord avec les habitants», précise la municipalité. Pour Keith, «le parking du Casino est grand et un peu moche. S'il devient payant, je suppose que la municipalité va refaire le look car c'est la carte d'entrée de Bandol pour beaucoup de visiteurs». A suivre...

Chantal Campana, le 15 juillet 2017

Consulter la grille tarifaire des parkings :
www.bandol.fr/quotidien/transports-et-deplacements/stationnement-630.html
Régie Municipale des parkings,
53 Avenue du 11 novembre
Tél : 04 94 29 57 31

Autres photos:

Les plus : aimés commentés lus