Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > "Crise de mères" à Six-Fours
Le 8. février 2017 à 20h18

Six Fours Arts et spectacles "Crise de mères" à Six-Fours

Inauguration de la saison 2017 des Mardis du théâtre de La Godille

Salut des artistes

Salut des artistes

Le mardi au théâtre, un régal des sens

Ce mardi à 19h30, la compagnie théâtrale six-fournaise de La Godille invitait tous les passionnés des planches à assister à la présentation de sa saison 2017. Ils étaient nombreux à répondre présents à cette inauguration, salle Paul Arène, y compris des personnalités de l'équipe municipale. Les festivités ont commencé par un généreux « casse-croûte » et se sont poursuivies avec la représentation de la pièce « Crise de mères » mise en scène par Daniel Houdayer en personne, sémillant et passionné directeur de la très sympathique troupe de La Godille, vouée depuis une bonne trentaine d'années à la passion du spectacle vivant.

Un auteur sous les feux de la rampe

Martial Courcier, l'auteur de la pièce choisie pour ouvrir ce programme dédié au thème de la Femme, est également comédien et metteur en scène. Il partage actuellement l'affiche de la comédie parisienne « De filles en aiguilles » avec Alexandre Brasseur et Delphine Depardieu. Dans « Crise de mères», sa cinquième pièce, il nous livre une famille en apparence bien tranquille qui au détour d'un événement fortuit, la découverte d'une lettre libertine et compromettante, va devoir affronter des parties cachées de son histoire. Les langues et les cœurs se délient pour dévoiler les secrets du passé, et du présent, qui pèsent souvent bien lourds tant qu'ils sont tus. De quiproquos en crises de nerfs en passant par de copieux règlements de comptes, les personnages dévoilent leurs difficultés à vivre et à aimer. Car il est question d'amour bien sûr, qui mal exprimé ou mal entendu, donne lieu à une communication maladroite où les tensions s'accumulent et les passions s'exacerbent. Le tout conduisant adroitement à un final drôle et inattendu.

Une interprétation réussie

Quatre comédiens se sont partagés la scène avec délectation, se mettant au service de ce texte actuel et bien construit. Ils ont parfaitement communiqué leur plaisir de jouer à une salle comble. Les rires ont fusé tout au long de la représentation et les moments d'émotion n'ont rien enlevé aux effets comiques. Veuve de longue date, mère abusive et autoritaire, Solange, interprétée avec beaucoup de présence et de fougue par Josiane Proto, toujours charmante sans jamais tomber dans la caricature, aime et étouffe le petit monde qui vit chez elle et qu'elle entend bien régenter. D'abord ses deux filles interprétées avec beaucoup de naturel et d'aisance par Céline Imogai et Nathalie Vitiello. Puis son gendre qui doit affronter ce matriarcat explosif dans des situation délicates et qui a fort à faire pour sortir son épingle du jeu. Celui de François Dorant est parfait dans une excellente interprétation toujours juste, nuancée et remarquable de ce beau-fils gentil mais pas le moins idiot.

Réjouissances à venir

Le programme a de quoi mettre l'eau à la bouche et satisfaire le plus grand nombre en particulier à l'occasion des mardis du théâtre de La Godille où un « casse-croûte » est offert à 19h30, avant le spectacle qui a lieu à 20h30.
Les prochaines dates, au théâtre Daudet : le 4 avril « Phèdre » de Jean Racine et le 16 mai « Sexe et jalousie » de Marc Camoletti.
Tarif : 12 euros – Réduit : 10 euros.
« Un air de famille » d'Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri sera donnée le 25 février à la salle des Fêtes d'Ollioules et le 25 mars à Sollies Toucas en faveur de l'association des Donneurs de sang.
A noter également l'annulation de la représentation de « Paroles de femmes » due au décès d'un des auteurs Monsieur Dario FO.

Côté jardin et côté cours

Le théâtre de La Godille compte une centaine de membres et propose des cours (enfants et adolescents le mercredi après-midi, adultes le jeudi soir) pour une cotisation annuelle de 35 euros et une participation trimestrielle de 80 euros (jeunes) et 90 euros (adultes).
Plus de renseignements au 06 15 08 77 42 auprès de la vice-présidente de l'association, Madame Cayol Dany. Cette adorable chargée de mission au Patrimoine de la Ville compose avec une quinzaine de personnes la troupe amateur de La Godille qui, à n'en pas douter, avec 3 à 4 répétitions par semaine, donnent tout son sens et sa valeur à la définition du mot « amateur » fait d'engagement personnel et de passion.

SAINT CRIE, le 08 février 2017

Autres photos:

Une salle pleine et un public heureux Daniel Houdayer et Dany Cayol à l'ouverture de la soirée Mise au point familiale
Une salle pleine et un public heureux