Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > Des artistes russes à Sanary
Le 1. septembre 2015 à 23h16

Sanary Culture Des artistes russes à Sanary

Plus Russe que Georges Klimoff tu meurs !
Et ce Seynois d'origine slave se donne corps et âme pour faire mieux connaître et apprécier ce grand pays et ses artistes.

Je le retrouve au bar "Molotov" (ça ne s'invente pas !) où, en tant que consultant et interprète, il reçoit depuis lundi et jusqu'à jeudi des artistes russes pour mettre en exergue la ville de Sanary.
C'est une belle histoire car s'ils ont choisi Sanary ce n'est pas par hasard.
Tout d'abord, cette délégation comportant onze peintres, trois photographe et un cinéaste sont en train de faire un périple en Europe. Après la Toscane et l'Allemagne, les voici donc en France, en Provence... et à Sanary.

Cousteau, ce héros...


Pourquoi ? Parce qu'un grand mécène russe qui a créé une association pour le développement des relations culturelles en Europe, est venu au Festival Mondial de l'Image Sous-marine à Antibes. Il y rencontre Georges Klimoff qui lui apprend que la maison natale du commandant Jacques-Yves Cousteau se trouve à Sanary.
Or, il faut savoir qu'à l'époque capitaliste en Russie, les films de fiction étaient interdits, tous les dimanches passaient alors des films sur Cousteau. Peu à peu, toutes générations confondues, il est devenu un héros. Et le mécène décide alors de lui rendre hommage en faisant réaliser 24 épisodes de 24 minutes "Sur les pas de Cousteau à travers le monde". Il était donc évident qu'il veuille en connaître sa maison varoise.
Il décide alors de faire venir une équipe d'artistes afin de découvrir Sanary, avec pour mission de réaliser des oeuvres concernant ce port provençal.

Onze artistes russes à Sanary


Ainsi l'équipe a débarqué et il n'a pas fallu beaucoup de temps pour que tous tombent amoureux du port et de ses environs, peignant et photographiant mer, oliviers, cyprès, vignes... tout ce qui fait la beauté de la Provence et de Sanary qu'ils ont surnommée "La perle de la Provence Méditerranéenne".
Chacun est parti à sa découverte avec toiles et pinceaux, appareils photos, caméra pour ramener des oeuvres qui feront l'objet d'une grande exposition à St Petersbourg et à Paris avant de venir - l'espère Georges Klimoff qui va essayer de monter une grande manifestations - à Sanary et faire revenir tous ces beaux artistes.
Dimitri, le réalisateur et photographe, a rencontré des personnalités qu'il a filmées. Lorsque nous étions là, il était avec Geneviève Canto, belle artiste bandolaise, qui a été formée par Salvador Dali, qui est professeur à l'Université d'Aix-en-Provence et a créé une Académie de peinture très appréciée chez nous.

La Côte d'Azur et la Russie : Une grande histoire d'amitié


"Il faut savoir - nous apprend Klimoff l'intarrissable - que les Russes ont toujours été amoureux des bords français de la Méditerranée. D'ailleurs les bourgeois russes parlaient tous français. Il est un magasin à Sanary qui se nomme "Baba yaga", dont la propriétaire est de descendance russe. Le nom d'ailleurs signifie "sorcière à balais" ! La princesse Galitzine, nièce du dernier tsar, vécut à Six-Fours et plein de choses nous rappellent la présence russe dans la région".
Tous sont heureux de l'accueil reçu dans la région, en particulier par l'équipe du Musée Dumas, le Domaine d'Ott et ils ont eu un véritable coup de cœur pour Notre-Dame de Pépiole à Six-Fours, devant laquelle ils sont tombés à genoux. Avec le regret d'avoir raté de quelques jours notre grand artiste Toutounov qui vient d'y exposer.
Et puis, ce port ensoleillé de Sanary a inspiré peintres et photographes, sans oublier quelques petits vins varois sur lesquels ils n'ont pas craché !
Geneviève Canto leur a dit tout le bien qu'elle pensait de ce projet :
"C'est une idée magnifique que de découvrir notre région par votre peinture, votre regard, que vous traduisez à votre manière. Je trouve fabuleuse l'idée de faire ce périple à travers l'Europe et je suis heureuse que vous vous soyez arrêtés chez nous. Et étant donné ce qui se passe entre nos deux pays, je trouve cette démarche d'une grande intelligence".
Serait-ce par l'art que pourrait se rétablir l'amitié franco-russe qui lie notre région à leur pays depuis des décennies ?

, le 01 septembre 2015

Autres photos: