Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Une maison ravagée par un incendie au Brusc
Le 9. mars 2015 à 14h48

Six Fours Faits divers Une maison ravagée par un incendie au Brusc

Vers midi un feu s'est déclaré dans le garage d'une maison avenue des Palmiers et s'est propagé rapidement détruisant totalement l'habitation. Une vingtaine de sapeurs pompiers venus de Six-Fours La Seyne, Ollioules, Bandol et Sanary s'est aussitôt rendue sur place pour sécuriser les lieux et circonscrire l'incendie. Heureusement aucune victime n'est à déplorer.

Les propriétaires, très choqués, un couple de retraités, ont vu leur vie partir en fumée en quelques minutes..L'homme était dans son jardin et sa femme à l'intérieur de la maison lorsque le feu s'est déclaré dans le garage : « j'étais au fond du jardin et s'est en revenant vers la maison que je me suis aperçu que le garage brûlait, ma femme qui était dans la salle de bain ne s'est aperçue de rien non plus. Je l'ai alertée et j'ai tenté d'éteindre le feu mais il s'est propagé à une telle vitesse que je n'ai rien pu faire et j'ai appelé les secours. »

Les secours parvenus rapidement ont éloigné les propriétaire du sinistre et les ont dirigés vers une équipe du Samu qui a vérifié que ceux ci n'avaient pas été intoxiqués par l'épaisse fumée. Très fortement choqués, ceux-ci ne devaient cependant pas être évacués vers un hôpital.
Sous le commandement du lieutenant Don, 3 fourgons pompe tonne léger , trois lances DMR 500, un véhicule polyvalent, 1 Véhicule de secours et d'assistance aux victimes, des véhicules du Samu ont été mobilisés. Sur place la police municipale a fermé la circulation à l'avenue des Palmiers et la police nationale était présente.
Au plus fort du sinistre la cheminée de la maison s'était littéralement convertie en torchère, le garage et le toit se consumaient . La combustion au bout d'une heure n'ayant toujours pas été stoppée malgré les litres d'eau et de mousse déversés laissait prévoir plusieurs heures d'intervention avant que le sinistre ne soit complètement maîtrisé : «Nous en avons encore pour plusieurs heures,  il va falloir éteindre complètement le feu puis vider le garage et détuiler le toit pour nous assurer qu'il n'y ait pas de propagation ultérieure. »
Dès leur arrivée les pompiers ont fermé la cuve à gaz qui se trouvait dans le jardin pour éviter tout risque d'explosion et des agents de GDF et ERDF étaient présents sur le site, ces derniers ayant coupé l’électricité dans tout le quartier le temps de l'intervention.

La maison présentant des fissures et une stabilité compromise, celle-ci ne sera plus habitable. Les malheureux propriétaires se seraient vu proposer un logement d'urgence par la Mairie : « Tout a brûlé, nous avons tout perdu » se désespéraient les retraités qui ne comprenaient pas même ce qui avait déclenché ce feu : « dans notre garage nous avions une machine à laver, un congélateur et le genre d'affaires qu'on y range habituellement ».

A.I, le 09 mars 2015

Autres photos:

Au bout d'une heure, des foyers redémarraient encore