Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Il n'est jamais trop tard pour contester un PV émis...
Le 13. novembre 2015 à 12h01

Six Fours Faits divers Il n'est jamais trop tard pour contester un PV émis à tort!

Un automobiliste qui avait été verbalisé à tort sur la corniche de la Coudoulière a finalement eu gain de cause. Vous êtes peut-être concerné par la même injustice!

Un nouveau panneau de signalisation limitant la vitesse à 70km/h, contre 50km/h indiqué par le radar pédagogique, avait été installé en juillet 2015 corniche de la Coudoulière entre le rond point de la Légion d'honneur (Rayolet) et le carrefour de la Malogineste. C'était à n'y rien comprendre car des automobilistes avaient été verbalisés lors de contrôles routiers dès qu'il dépassaient les 50km/h

Après avoir réglé le PV, et constatant que la vitesse autorisée passait de 50 à 70km/h, cet automobiliste six-fournais s'était renseigné auprès du Conseil général qui lui avait annoncé que la vitesse était en fait limitée à 90 kmh jusqu'à fin juin 2015 mais qu'il avait été décidé de la baisser à 70km/h !
Cet automobiliste ayant à peine dépassé les 50km/h avait ainsi été verbalisé à tort. Début juillet il avait adressé un courrier en recommandé à l'Officier du Ministère Public pour porter réclamation sur cette verbalisation injuste.

Vous aussi, vous pouvez réclamer


Il nous fait savoir aujourd'hui que le point qui lui avait été prélevé a été recrédité et qu'il dispose d'un formulaire pour demander le remboursement de l'amende. De nombreux autres automobilistes ont dû se faire flasher à tort sur cette portion qui faisait régulièrement l’objet de contrôles de vitesse à 50 km/h alors que l'on pouvait y circuler à 90 km/h ( départementale 616 qui comporte une section hors agglomération comprise entre le PR 0+772 carrefour à feux de la coudoulière et le PR 2+545 carrefour de la Malogineste). Ils pourront comme ce riverain adresser une réclamation à renvoyer avec le PV et le justificatif de paiement, et se faire rembourser !

Et le radar?


Vu l’ambiguïté de ces limitations de vitesse "changeantes" le radar pédagogique avait été masqué et la mairie nous avait indiqué avoir fait la demande le 6 juillet dernier auprès du Conseil général de le rééquilibrer. Ce radar avait été installé par la DDTM et un arrêté était en cours de signature à cet effet , nous avait-on confirmé au Conseil général..
On attend toujours....le radar est toujours bâché.

La rédaction remercie ce fidèle lecteur pour l'information qu'il a bien voulu transmettre et qui sera utile à tous ceux qui ont été verbalisés à tort!

A.I, le 13 novembre 2015

Autres photos: