Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > L'handicap en question au centre aéré des Roches Brunes
Le 29. mai 2011 à 17h40

Six Fours Handicap L'handicap en question au centre aéré des Roches Brunes

Samedi se tenait la deuxième Journée du handicap, manifestation initiée par le CCAS. Une quinzaine d'associations étaient présentes aux Roches Brunes pour ce rendez-vous intitulée "Handicap et amour". Les associations étaient éclectiques : Handisport, Autisme PACA, Handibou, bibliothèque sonore, chiens guides d'aveugles...

Les associations étaient réunies aux Roches Brunes samedi, ici en présence de Jean-Sébastien Vialatte et Joseph Mulé.

Les associations étaient réunies aux Roches Brunes samedi, ici en présence de Jean-Sébastien Vialatte et Joseph Mulé.

La première Journée du handicap initiée par le CCAS s'était déroulée en 2009 au palais des sports de La Coudoulière. Marion Nicolay-Cabanne, adjointe déléguée aux affaires sociales avait expliqué l’idée directrice: “Comme il n’y a guère d’évènement autour du handicap, l’idée était de réunir la vingtaine d’associations varoises, pour qu’elles se rencontrent et puissent sensibiliser le public".
Samedi marquait la deuxième journée du handicap qui avait pris cette fois ses quartiers aux Roches Brunes: "On souhaitait être sur ce site car nous nous trouvons à côté d'un dispositif mis en place pour les handicapés "handi plage" a expliqué Sophie Bouquet, directrice du CCAS. Le thème choisi cette année était "Handicap et amour" avec différents temps forts notamment une conférence présentée par l'association des Paralysés de France et le film "L'amour sans limite", manière de mettre en lumière le désarroi sexuel de personnes lourdement handicapées.
Le maire Jean-Sébastien Vialatte et son premier adjoint Joseph Mulé sont venus en fin de matinée saluer les associations présentes: Six-Fours handisport, Handibou, Bibliothèque sonore, L'APAJH83, l'Association varoise du sport adapté, Autisme PACA, Chiens guides d'aveugles, Domitine Service, l'Association française des traumatisés crâniens, Planning familial du Var... L'association Handibou a aussi récupéré des bouchons en plastiques afin de financer des fauteuils pour favoriser la pratique du sport des personnes handicapées du département.
Yoann Tavernini, responsable au niveau départemental d'Handigolf a proposé aux participants de découvrir cette pratique au Golf in town aux Playes, par le biais d'une navette mis à disposition pour l'occasion.
Cette journée a permis des rencontres, un coup de projecteur mais on ne peut dire que cet événement a vraiment attiré les foules, dommage car cette journée mériterait bien d'être plus connue.

Du nouveau pour Six-Fours handisport


La structure présidée par Jean-Louis Boilot poursuit sa mise en place de nombreuses activités sportives pour les handicapés, enfants ou adultes. A déjà été crée en avril la section karting compétition dont le but est de "permettre à des personnes handicapées de goûter à ce sport à sensations et, pourquoi pas de participer à des compétitions officielles". Fadila Woimant présente au stand avec deux représentantes du comité départemental nous annoncé qu'une convention a été passée avec le kayak, la voile et peut-être l'aviron.

Les projets avancent pour Autisme paca


Même si tout est loin d'être rose pour les enfants autistes dont l'admission dans les établissements scolaires s'avèrent de plus en plus compliquée ou les pratiques inadaptées proposées par certains hôpitaux de jour sont décriées. L'association présidée par Jean-Marc Bonifay a décidé de prendre les choses en main pour répondre à une forte demande des parents touchés, de plus en plus isolés.
Dès septembre seront mis en place plusieurs rendez-vous du côté de la Maison de familles (foyer logement Mistral): un groupe de parole pour parents et adolescents (syndrome d'Asperger) avec le psychologue Cyril Rolando, un café rencontre avec les parents et les adolescents atteints du syndrome d'Asperger. Il y aura aussi un "groupe fratrie" menée par Anne Violet, orthophoniste, spécialisée dans l'autisme et les non verbaux en appliquant la méthode PECS (il s'agit d'un système de communication par pictogrammes): "Je voudrais permettre aux frères et sœurs d'enfants autistes de communiquer avec eux" a-t-elle expliqué. A noter qu'Anne Violet s'installera fin août avenue Desmazures à Sanary avec Aurélie Waquet, psychologue qui pratique la méthode ABA. Chose importante à signaler car les professionnels appliquant cette méthode ne sont guère nombreux. Enfin l'association a pour projet de mettre en place un site d'accueil pour l'aide aux apprentissages, le lieu reste à définir: "on restera dans tous les cas entre Sanary et Six-Fours" espère Jean-Marc Bonifay.

La Bibliothèque sonore


Les Bibliothèques sonores prennent naissance à la fin des années 70 sous l'impulsion du Lions club de Lille. L'association des Donneurs de voix par l'intermédiaire des bibliothèques sonores met gratuitement à la disposition des personnes aveugles et malvoyantes des livres et revues enregistrées sur un rapport audio. Ce service est aussi proposé à ceux qui perdent la vue ou qui n'ont pas une vision suffisante pour lire. Le président de la bibliothèque sonore de Toulon Patrick Beaucourt était présent sur le stand. Aujourd'hui la France compte près de 120 Bibliothèques sonores. A proximité de Six-Fours, il y a la Bibliothèque sonore de Sanary qui accueille le public chaque mardi matin de 9h30 à 11h30. La nouvelle présidente est Annie Viennet qui a succédé à Janine Neumayer.

D. D., le 29 mai 2011

Autres photos:

Les bénévoles d'Autisme PACA en compagnie d'Anne Violet (orthophoniste) et Sophie Barré (ergothérapeute). Six-Fours handisport avec Fadila Woimant et des encadrantes départementales: Aline Boutroix et Sloane Gil. Yoann Tavernini, responsable au niveau départemental d'Handigolf. La Bibliothèque sonore ici avec le président de Toulon et une bénévole active.
Les bénévoles d'Autisme PACA en compagnie d'Anne Violet (orthophoniste) et Sophie Barré (ergothérapeute).