Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Planer avec le Magic Circus de Gil Fréchet
Le 20. janvier 2019 à 08h23

Six Fours Exposition Planer avec le Magic Circus de Gil Fréchet

Le vernissage de l'exposition Magic Circus de Gil Fréchet samedi matin a créé la sensation avec une superbe performance de circassiennes dans le « Jardin remarquable » de la Maison du Cygne. L'exposition conçue exclusivement pour le centre d'art est à voir jusqu'au 24 février.

Concours de photographie Instagram


La matinée s'est ouverte sur la remise des prix du dernier concours Instagram organisé par la municipalité sur le thème « L'esprit de Noël à Six-Fours ». Le jury a trié une centaine de clichés pour choisir la quinzaine de photographies qui est désormais exposée au début du chemin de la Coudoulière. Les gagnants sont : Geneviève Berthet (1°), Jérémie Mouton (2°) et Christelle Hoareau.

Travail aérien


Photographie toujours à quelques pas de là, dans l'exposition inaugurée samedi en présence de l'adjointe à la culture Dominique Ducasse. Gil Fréchet, styliste-designer textile et dans les produits de communication, livre dans Magic Circus de superbes portraits d'artistes circassiens pendant le spectacle et dans les coulisses. Des corps saisis en vol, suspendus en apesanteur, transposés dans des paysages, comme la plage qu'il qualifie d'« hyper brute » des Sablettes.

Un artiste éclectique


Influencé par un grand-père bricoleur et un grand frère professeur de philosophie, Gil Fréchet a travaillé dans des domaines très différents comme l'automobile et la mode. Il crée pour Ferrari, Swatch, le PSG et dit ne pas être motivé par l'argent. « J'aime le fait de me remettre en question car rien n'est acquis. » Arrivé dans la région il y a 15 ans, il y passe de plus en plus de temps car il y trouve la sérénité et la plénitude, loin du « monde de fous furieux » de Paris. « C'est la super belle vie, ma récompense après toutes ces années de travail. Ici, on a le temps ! »

Place aux circassiens


Hatem Lamouri, artiste de cirque contemporain, se retrouve dans les photos de Gil Fréchet: « C'est chouette. Il a su saisir le moment des retrouvailles avec soi-même avant le spectacle et celui de la rencontre avec les autres artistes après. C'est spontané et nu, loin de la pose et de la fabrication. » Hatem apprécie en particulier la présence de quelques clichés sur le cirque traditionnel avec les animaux, que l'on voit de moins en moins. Après les discours, Elza Renoud, Alizé Poitreau et Ilona Hadri, artistes tout droit sorties des oeuvres Gil Fréchet, ont donné une superbe performance dans le jardin de la Maison du cygne.

Une rencontre de l'artiste Gil Fréchet avec le public est prévue le 2 février à 15 heures.

, le 20 janvier 2019

Autres photos:

L'artiste devant le paysage des Deux frères, "lieu emblématiques des Sablettes".