Liens Ignorer la navigationOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Une semaine hors de la classe pour des collégiens de...
Le 15. janvier 2011 à 14h43

Six Fours Education Une semaine hors de la classe pour des collégiens de La Cordeille

Les élèves de 3ème option cinéma du collège La Cordeille ont participé avec enthousiasme au festival "Mon Palmarès à moi". Gros plan sur cette classe particulière et sur leur professeur d'histoire-géographie et de cinéma qui les a accompagnés dans cette aventure.

Mireille Vercellino a accompagné ses élèves dans cette belle aventure

Mireille Vercellino a accompagné ses élèves dans cette belle aventure

"Très concentrés, les élèves de la classe de « 3ème option cinéma » de Mireille Vercellino, professeur d'histoire-géographie et de cinéma au collège La Cordeille. Ils étaient tous là au rendez vous après une semaine de festival éreintante mais passionnante à raison de deux ou trois séances de cinéma par jour: Social Network, Inception, Benda Billili, Un homme qui crie, Des hommes et des Dieux, Mammuth, L'illusionniste, Tournée, Les amours imaginaires et Les chats persans.
A partir de 14 heures une master class a été donnée par Thomas Schwoerer, journaliste de cinéma sur Arte, qui a présenté et illustré devant les trois classes participant au festival depuis lundi, les différentes caractéristiques de l'interview de personnalités du monde cinématographique : comment traiter à la télévision ou sur internet un sujet cinéma, les manières de faire, les contraintes et les possibilités.

"C'est la première fois que notre avis compte"


Les collégiens de Mireille Vercellino avaient certes un petit avantage sur les autres élèves du LEP de la Coudoulière et de Reynier : cette classe option cinéma (sur un cycle de 2 ans) a reçu depuis 18 mois une formation sur l'histoire du cinéma de 1895 au cinéma parlant et sur les films d'animation (4ème) et une autre formation (3ème) en liaison avec le programme d'histoire-géographie sur les différents mouvements et genres cinématographiques du XXè siècle, comme le western pour les USA, la nouvelle vague pour les années 60. « Cette approche précoce du septième art leur a permis de développer leur vocabulaire autour du cinéma, d'acquérir des notions de lecture de l'image et de travailler l'argumentation »- nous dit leur professeur-.qui a trouvé ses élèves particulièrement motivés par le festival et si heureux d'y participer: « C'est la première fois que notre avis compte! » s'exclamaient-ils.
Alors, pour voter, point d'amateurisme: ils ont établi une feuille de notation sur chaque film visionné: évaluation globale immédiatement après la projection puis, évaluation par critères une fois chez eux. Hier après-midi, ils ont voté en ligne «leur palmarès à eux» sur le site de Polymage.

A.I, le 15 janvier 2011

Autres photos:

Des élèves très concentrés lors de la master class
Des élèves très concentrés lors de la master class