Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Une brillante neuvième édition du Printemps des Entreprises
Le 12. mai 2011 à 19h40

Six Fours Economie Une brillante neuvième édition du Printemps des Entreprises

La neuvième édition du "printemps des entreprises" a été riche de contacts et d'informations pour les entrepreneurs de l'Ouest-Var et encourageant pour les lycéens qui avaient concouru

Le président Gabriel De Pasquale espère accueillir de nouveaux adhérents

Le président Gabriel De Pasquale espère accueillir de nouveaux adhérents

L'ADETO (Association de Développement des Entreprises de Toulon-Ouest) organisait jeudi son neuvième printemps des entreprises", un rendez-vous annuel qui permet à la fois de réunir des chefs d'entreprise de la région pour discuter d'un problème précis et de remettre leurs récompenses aux lauréats des concours mis sur pied à destination des jeunes.
Dans la matinée, sous une tente dressée sur le parking de l'ADETO, rond-point de l'Europe aux Playes, une soixantaine de personnes participèrent à une table ronde animée par Bernard Maury, qui s'était entouré de plusieurs spécialistes du thème abordé : "réseaux traditionnels ou virtuels : lesquels privilégier dans l'entreprise?". Il fut ainsi secondé par Geneviève Fabre, présidente de l'association des femmes chefs d'entreprises, de Frank Renucci, directeur de l'UFR Ingémédia de l'Université du Sud Toulon Var, d'Alain Raevel, directeur de la communication de l'AGPM (Association Générale de Prévoyance Militaire), de Bruno Jambel, directeur du planning stratégique de l'agence Hors Norme, de Denis Dumoulin, coordinateur académique de la formation continue universitaire, de Cyrille André, membre du Rotary-club.
A l'heure inaugurale, Gabriel De Pasquale, le populaire président d'ADETO, qui était entouré de membres de la CCI du Var mais aussi de représentants des communes de Six-Fours (Joseph Mulé, conseiller général), de La-Seyne (le maire Marc Vuillemot) et d'Ollioules (le premier adjoint Jean-Michel Huguet), rappela que cette association avait déjà plus de vingt ans, qu'elle s'occupait de près de 1200 entreprises de l'ouest-toulonnais pour qui elle est un trait d'union entre celles-ci et les services publics. Mais, comme chaque année, il déplora de compter si peu d'adhérents à ADETO, ce qui entrave les actions entreprises. Pour y pallier, il envisage d'obtenir que soit rendue obligatoire l'adhésion à l'association, ce qui permettra d'avoir plus de poids pour développer de nouvelles offres de service (gestion des déchets, sécurité, mutualisation d'achats collectifs, gestion de groupemlents d'employeurs etc...).
On procéda ensuite à une véritable distribution des prix aux lycéens de la région qui, encouragés par leurs enseignants, avaient participé aux deux concours organisés par ADETO : "une mer plus propre" destinée à trouver des solutions écologiques aux problèmes qui se posent aux habitants du littoral; "filme ton job : 1 métier/I minute/1 mobile" pour inciter les lycéens et étudiants à réaliser un "micro-film" avec un portable.
Dans le premier palmarès figuraient des élèves de l'externat Saint-Joseph et du Lycée de la Coudoulière. Dans le second, récompensé par des téléphones portables et des Smartphones offerts par Orange, quatre étudiants de l'IPFM (institut de promotion et de formation aux metiers de lamer) rejoignirent les lycéens.
Dans l'après-midi était organisé un "café de l'emploi au service du Batiment et des Travaux Publics" destiné à mettre en contact des demandeurs d'emploi et des entrepreneurs du secteur.

, le 12 mai 2011

Plus d'infos:

Autres photos:

A l'heure inaugurale Les animateurs de la table ronde matinale Les participants au débat Les jeunes "écologistes" récompensés
A l'heure inaugurale