Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Décès de Carine Mouchan : un brillant professeur et...
Le 7. juin 2016 à 19h03

Six Fours Faits divers Décès de Carine Mouchan : un brillant professeur et une maman aimante

Carine Mouchan, professeur de français et maman aimante s’est éteinte le 30 mai dernier. C’est à l’âge de 41 ans que la maladie l’emporte. Elle laisse dans la douleur sa famille, son époux, ses enfants et ses collègues de travail.

Carine Mouchan lors de son mariage.

Carine Mouchan lors de son mariage.

Pétillante, dynamique, amoureuse et toujours disponible. Ce sont les adjectifs qualifiant Carine Mouchan, décédée le 30 mai dernier à l’âge de 41 ans. Suite à une opération en septembre dernier, elle se battait depuis 1 an contre la maladie. Ses obsèques se sont déroulées samedi 4 juin 2016 avec une cérémonie religieuse et une inhumation. Carine Mouchan laisse derrière elle sa famille : son mari Stéphane Mouchan, plombier*, ainsi que ses enfants Raphaël 9 ans et Ava 7 ans. Cette maman et professeur de français croquait la vie à pleine dents.

Le cinéma et le chant comme passions


Carine Mouchan est la fille de Roger Mangin, secrétaire général à la mairie de Six-Fours. Il termine sa carrière en tant que directeur territorial et est l’ancien trésorier du souvenir français. On peut imaginer que Carine ait reçu une éducation rigoureuse et porteuse de valeurs qu’elle a souhaité transmettre à son tour : « Ma femme est une maman qui tenait à l’éducation de ses enfants. Elle était à cheval sur la politesse », se souvient Stéphane Mouchan. Un souvenir qui caractérise Carine Mouchan de « bonne maman ». Le professeur de français possède aussi des passions : « Carine était passionnée par le cinéma et le chant. Elle a d’ailleurs gagné des concours et aimait chanter dans des karaokés », évoque avec le sourire son mari. Sa passion pour le cinéma, elle réussit à l’allier avec son métier.

Professeur depuis 14 ans


« Carine est à l’initiative du festival "Collège au cinéma" à Font de Fillol. Elle emmenait ses élèves pendant une semaine dans les salles obscures afin de leur faire visionner des films et de leur apprendre les métiers gravitant autour du 7ème art », explique Stéphane Mouchan. Professeur de français depuis 14 ans, Carine Mouchan préparait sa rentrée afin de reprendre son poste le 17 juin prochain. « Elle était motivée de retrouver ses élèves, son métier est aussi une de ses passions », précise son mari. La maman aimante réussit parfaitement à concilier vie professionnelle et vie familiale.

Carine Mouchan chantait « L’hymne à l’amour »


« Lors de la cérémonie religieuse, beaucoup de personnes étaient présentes. Ses collègues de boulot, sa famille, ses amis et aussi des anciens élèves qui ne l’ont pas oubliée », se remémore Stéphane Mouchan. Ce dernier remercie les personnes qui se sont déplacées pour sa femme. « Dans l’église une voix chantait "L’hymne à l’amour" d’Édith Piaf, c’était celle de ma femme », raconte son mari qui regrette que l’information n’ait pas été précisée. Stéphane Mouchan termine sur une phrase lui tenant particulièrement à cœur : « La flamme de notre bonheur s’est éteinte mais mon amour pour toi perdurera jusqu’à mon dernier souffle ».

Vendredi 10 juin à 18h30, une messe est organisée à l’église Sainte-Anne de Six-Fours en souvenir de Carine Mouchan.

, le 07 juin 2016

*Stéphane Mouchan tient la société « Secours Plomberie ».

Autres photos:

Stéphane et Carine Mouchan.
Stéphane et Carine Mouchan.