Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Lumière(s) du Sud invite Daoud Aoulad Syad
Le 5. février 2013 à 18h35

Six Fours Culture Lumière(s) du Sud invite Daoud Aoulad Syad

Lumière(s) du Sud, recevait hier soir le cinéaste marocain Daoud Aoulad Syad pour une projection exceptionnelle de son dernier film « La mosquée ». Pour l'occasion,.le CCAS de l'EDF avait gracieusement ouvert aux adhérents la Villa Martin Zédé et sa salle de cinéma.

Pascale Parodi accueille  Daoud Aoulad Syad

Pascale Parodi accueille Daoud Aoulad Syad

Pour une fois, ce n'était pas Mireille Vercelino qui était aux manettes de cette belle soirée, mais Pascale Parodi, secrétaire de Lumière(s) du Sud. Elle avait convié lundi soir le cinéaste et photographe marocain à une projection débat autour de son dernier long métrage.
Daoud Aoulad Syad connait bien notre région: sélectionné au festival Photomed qui s'est tenu à Sanary en 2012 et repéré à cette occasion par l' l'Association Les Vins de Bandol, partenaire de la manifestation, il lui fut proposé de faire le portrait des vignerons de l'Appellation Bandol pour témoigner de son regard sur les hommes et les femmes du quotidien. Son travail sera exposé au Centre Culturel de Bandol dans le cadre de l'édition de Photomed 2013 (vernissage le 25 mai).

Un moment de grand bonheur!


Mais pour l'heure, les adhérents de Lumière(s) du Sud ont bénéficié d'une projection confidentielle de son 6ème long métrage, une très belle fiction primée dans de nombreux grands festivals avec notamment une mention spéciale du jury au festival San Sébastian 2010 et un Bayard d’or du meilleur scénario au festival du film francophone de Namur 2010.
Une histoire en abîme, si absurde qu'elle en devient drôle et émouvante. Daoud Aoulad Syad y joue son propre rôle de cinéaste qui revient sur les lieux de tournage de son précédent film « "En attendant Pasolini ». Il découvre alors que certains villageois refusent de détruire la mosquée-décor montée pour les besoins du film, car celle-ci est devenue le lieu de prière de tous...Un conte métaphorique bien actuel, qui nous touche parce qu'il nous interroge tout en légèreté sur bien des choses, et notamment sur l'interprétation des textes sacrés que chacun peut faire... à son avantage, ou pour servir sa cause.
Voilà un film qu'il ne fallait pas rater lundi soir, car il a peu de chances de passer dans les salles des grands distributeurs, et c'est tout à son honneur.

Prochain évènement de l'association: le 18 février, 20h, Salle Daudet, « Blancanieves » de Pablo Berger, une adaptation fantastique en noir et blanc de Blanche-Neige

A.I, le 05 février 2013

Autres photos: