Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Trafic de stupéfiants: deux dealers interpellés après...
Le 13. novembre 2015 à 16h30

Sanary, La Seyne Faits divers Trafic de stupéfiants: deux dealers interpellés après une longue enquête

Après une enquête de plusieurs mois, les fonctionnaires de la Brigade de Sureté Urbaine de Sanary interpellent deux dealers Seynois et saisissent 6 kilos de résine de cannabis, 220 grammes de cocaïne et 12 690 euros.
Histoire d'une enquête menée jusqu'au bout avec succès...

Saisie lors de la première perquisition aux Sablettes. 12 690 euros, et une arme (factice) ( Photo Pn)

Saisie lors de la première perquisition aux Sablettes. 12 690 euros, et une arme (factice) ( Photo Pn)

Le 26 février 2015, à la suite de divers renseignements convergents , un trafic de stupéfiants a été mis à jour par les enquêteurs de la Brigade de Sûreté urbaine de Sanary sur Mer. Des auditions de toxicomanes avaient permis l'identification du véhicule utilisé par les dealers et celui-ci avait été aperçu à proximité du logement de l'un des suspects, quartier des Mouissèques à la Seyne Sur Mer.

Flagrant délit


Une surveillance du véhicule fut mise en place. Il fut alors constaté que l'un des chefs identifiés du trafic sortant du véhicule et pénétrant dans le logement d'un complice en ressortit avec un sac plastique. Lors du contrôle 500 grammes de résine de cannabis et 2 "bonbonnes" de cocaïne furent découverts dans le sac plastique. Les policiers procèdent à l'interpellation des 2 suspects.

Perquisition et découverte inattendue


La perquisition menée par la suite au domicile et dans le garage de l'un des deux interpellés situé quartier des Sablettes à la Seyne, conduit à la découverte de 12 690 euros et 2,9 kilos de résine de cannabis. Le produit trouvé au domicile étant de facture différente de celui trouvé lors du flagrant délit, quartier des Mouissèques, il fut décidé de procéder à une perquisition à cet endroit. 220 grammes de cocaïne et 3 kilos de résine de Cannabis conditionnés par kilo et une balance, furent de nouveau découverts.
Auditionné, le principal mis en cause reconnut être l'instigateur de ce trafic sans dénoncer pour autant ses complices. Il reconnut également avoir utilisé le domicile de l'un de ses amis d'enfance quartier des Mouissèques comme dépôt de produits stupéfiants et fut placé en détention provisoire.

Des relevés ADN pour preuve


L'enquête diligentée par la suite sur plusieurs mois a permis de procéder à l'interpellation de deux nouveaux individus suspectés d'être coauteurs de ce trafic. Des perquisitions on été menées avec l'assistance de la brigade cynophile (maîtres chiens spécialisés dans la drogue) qui se sont avérées vaines. Mais ce sont les prises ADN relevées sur ces deux individus et comparées aux relevés effectués sur la drogue découverte le 26 février dernier qui ont révélé que l'un d'eux était bien coauteur du trafic.
Il a été placé en détention provisoire le jeudi 5 novembre...

L.Martial, le 13 novembre 2015

Autres photos:

Saisie de cannabis et "bonbonnes" de cocaïne. (Photo Pn) D'autres conditionnements de résine.( Photo Pn) Saisie aux Mouissèques  de 3 kg de résine de cannabis. (PhotoPn) 220 grammes de cocaïne. (Photo Pn)
Saisie de cannabis et "bonbonnes" de cocaïne. (Photo Pn)