Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > Au Théâtre Galli, un trio de veuves désopilantes
Le 9. novembre 2014 à 13h02

Sanary théâtre Au Théâtre Galli, un trio de veuves désopilantes

Remontons en arrière, en 1991 au Théâtre Galli.
Nous y rencontrions trois veuves aussi joyeuses que rigolotes : Jackie Sardou, Mony Dalmès et Ginette Garcin, comédienne, chanteuse mais aussi auteur de cette pièce qui fit crouler de rire la France entière : "Le clan des Veuves".

Depuis sa création en 1990, on ne compte plus les comédiennes ni les compagnies qui ont joué cette Pièce.
25 ans après au Théâtre Galli.
Nous y rencontrons trois autres veuves, aussi joyeuses et rigolotes, qui ont le même âge que les premières lorsqu'elles ont créé la pièce et pourtant, on les croirait bien plus jeunes.

Stone, Sophie Darel et Claudine Barjol ont pris la relève dans une adaptation de Marie Garcin, fille de Ginette qui a rajeuni la pièce afin qu'elle reste d'actualité. Mais le sujet est inchangé : une veuve boulimique (Claudine Barjol), une cougouar (Sophie Darel) et une veuve éplorée (Stone) du moins lorsque démarre la pièce puisque son mari vient d'avoir un accident de chasse... d'eau en se la recevant sur la tête !
A partir de là, les situations cocasses vont se multiplier tout comme les bons mots, à une vitesse grand V et l'on découvre trois tempéraments qui vivent leur veuvage à leur manière. Et ça marche tout autant, vingt-cinq ans après !

Il faut dire que nos trois comédiennes ont un abattage incroyable et les rencontrer dans les coulisses avant le spectacle est un petit bonheur car elles pétillent de joie, d'autant que, après avoir répété à Berg durant un mois et l'y avoir recréée sur place, leur première date de tournée était Sanary.
Un théâtre qui a été secoué de rires avec quand même un peu de nostalgie lorsque la voix de Ginette Garcin s'élèva à deux reprises pour chanter les chansons qu'elle y avait écrites et chantées à l'époque. Elle était donc encore un peu avec nous ce soir. Vingt-cinq ans après, elle retrouvait le théâtre Galli.

Et après le spectacle, autre moment d'émotion et de joie : la sœur de Ginette, Marseillaise bon teint, qui, après Marseille, vit en Charente Maritime et qui était venue tout exprès redécouvrir la pièce de Ginette.
Ce fut donc une vraiment belle soirée et "Le clan des Veuves" n'a pas encore fini de faire rire les générations futures !

, le 09 novembre 2014

Autres photos: