Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > Quand l'Art s'invite dans nos ruelles.
Le 9. septembre 2017

Sanary Culture Quand l'Art s'invite dans nos ruelles.

Jusqu'au premier octobre, les rues de Sanary-sur-mer se transforment en galerie d'Art.

Les passants ne parlent que de ça ...

Les passants ne parlent que de ça ...

C'est une idée audacieuse qui a du succès. Ce mois-ci, pour la quatrième année consécutive, la ville de Sanary-sur-mer a inauguré son exposition "l'Art suspendu". Le concept est simple, des toiles géantes de 150x200cm sont étendues au dessus des allées et des ruelles de la commune. Les citadins, nez en l'air, peuvent admirer à leur gré et à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit, le travail de 54 artistes régionaux et internationaux.

Des perceptions différentes selon les heures.


Brigitte 54 ans explique : "J'habite en ville et je trouve cette idée merveilleuse. Parce que je croise ces oeuvres tous les jours en allant au boulot ou en revenant d'une soirée entre copine, je peux vous affirmer que selon l'heure du jour ou de la nuit, les toiles révèlent des choses différentes. Certaines heures, c'est la transparence qui prime, vous verrez surtout des couleurs et l'harmonie qui se dégage du tableau. Plus tard dans la soirée, c'est l'image pure et le dessin qui se révèlent à vous".

La culture pour tous.


Juliette, 22 ans, raconte : " Je n'ai pas l'habitude de fréquenter les galeries d'Art, et c'est une bêtise .... (rire). Quand je sors dans les ruelles, j'ai l'impression que la commune me dit : "Ok, tu ne veux pas te bouger ? On va faire en sorte que l'Art vienne à toi, tu ne passeras pas à côté de ce plaisir". C'est une chance. C'est pour ça que j'aime tant cette exposition, elle ne laisse personne sur le bas-côté. Ici, c'est la culture pour tous."

Une ville habillée.


Marc, 46 ans, donne son opinion : " Qu'on aime ou non l'Art, il faut bien avouer une chose, la commune de Sanary est toujours très belle. L'été s'en va, mais on en garde les couleurs et la chaleur. Les températures se rafraichissent doucement, et pourtant on a du baume au coeur, la ville est habillée, tout est beau, tout est élégant".

, le 09 septembre 2017

Autres photos:

Partout en ville, l'Art se livre.
Partout en ville, l'Art se livre.
Les plus : aimés commentés lus