Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > Jean-Michel Cousteau donne son nom à une école
Le 4. novembre 2010 à 19h00

Sanary Société Jean-Michel Cousteau donne son nom à une école

Jeudi matin, effervescence à l’ancienne école des Picotières qui prenait le nom de Jean-Michel Cousteau. Ce dernier a fait le bonheur des enfants et a poursuivi la rencontre dans l'après-midi avec tous les élèves des écoles élémentaires de la commune.

Ferdinand Bernhard et Jean-Michel Cousteau ont dévoilé la plaque où figure "protéger les océans c'est se protéger soi-même".

Ferdinand Bernhard et Jean-Michel Cousteau ont dévoilé la plaque où figure "protéger les océans c'est se protéger soi-même".

Avant la cérémonie Jean-Michel Cousteau a fait le tour de certaines classes, accompagné de Ferdinand Bernhard, maire de Sanary et de Nathalie Bicais, chef du cabinet. Lorsque la cérémonie débuta devant un parterre d'enfants très sages, le maire évoqua l'aura de Jean-Michel Cousteau "qui parle avec les plus grands de ce monde". Et il dira aux enfants: "il sera votre ambassadeur auprès de ces gens là pour leur faire entendre la nécessité de préserver nos océans". Puis il s'adressa à Jean-Michel Cousteau: "vous avez devant vous la première brigade des gendarmes du monde". Après l'avoir chaleureusement remercié il lui remit la médaille de la ville de Sanary, "symbole de reconnaissance, d'amitié et de responsabilité...". Il termina son discours en encourageant les enfants: "je voulais vous dire que Jean-Michel Cousteau a été à l'école de Portissol, il a été un élève parmi d'autres. Vousêtes donc capables de faire aussi bien que lui...même mieux, me souffle-t-il! ". Rire de l'assistance composée de nombreux élus, du commissaire Malléa, des directrices d'écoles, du président du musée Dumas et de Madame Le Goff, représentante de l'inspecteur d'Académie. Cette dernière prit la parole et évoqua la solidité du projet tout en se réjouissant de ce baptême: "protéger les océans c'est se protéger soi-même". Cette devise de Jean-Michel Cousteau, nous la partageons totalement à l'éducation nationale où nous voulons sensibiliser les enfants à l'environnement et à la citoyenneté". Quant à Jean-Michel Cousteau, il parla avec beaucoup d'émotion, rappelant qu'il avait grandi à Sanary : "c'est ici que j'ai eu le privilège de mettre mon premier masque et mes palmes. Je me souviens des sorties en mer avec mon père, ma mère et mon frère... C'est à vous d'être les ambassadeurs de l'environnement, de porter le message auprès de votre famille, vos amis, vos voisins....". Il insista sur ce point: "il n'y a qu'un système aquatique. Sans eau, il n'y a pas de vie" et conclut: "je suis honoré de voir que cette école portera mon nom". La plaque fut ensuite dévoilée. L'après-midi, les enfants des écoles élémentaires de la Vernette, Saint-Jean et Jean-Michel Cousteau étaient conviés à voir un dvd de ce dernier au théâtre Galli, suivi d'une discussion ouverte puis d'un goûter.

Jean-Michel Cousteau a poursuivi l'oeuvre de son père


Né en 1938 à Toulon, il passa une partie de son enfance dans la maison familiale à Sanary, qu'il possède toujours. Il est le fils aîné de Jacques-Yves Cousteau, avec qui il passa de nombreuses années avec sa mère Simone et son frère, à bord de la fameuse Calypso puis de l'Alcyone. Il sera responsable logistique pour les expéditions et réalisera aussi plus de 80 films. A noter qu'il obtint un diplôme d'architecte en 1964. Il s'adonne aussi à l'écriture et a notamment publié "mon père, le commandant". C'est en 1999 qu'il fonde Ocean Futures Society, association d'exploration océanographique et de protection de la nature. Il se bat sur plusieurs fronts : le droit à l'eau pure à tous les êtres humains, la protection des milieux marins littoraux, la protection des mammifères marins, le développement durable de la pêche industrielle, l'éducation écologique de l'humanité par des conférences...
En 2009 il part en expédition en Amazonie pour agir contre les promoteurs qui coupent les arbres et détruisent l'habitat de milliers d'espèces animales. Une vie dédiée à la préservation de l'environnement, à la plongée et à la protection des océans; quand on lui demande quelle a été sa plus belle plongée, il répond "la prochaine". Durant la cérémonie, il évoqua sa soif constante d'aventure, de découverte et son envie de transmettre. Une chance pour les écoliers sanaryens...

D.D, le 04 novembre 2010

Autres photos:

Les enfants ont assisté à cette cérémonie. Ferdinand Bernhard, maire de Sanary. Jean-Michel Cousteau, Nathalie Bicais et Ferdinand Bernhard. Jean-Michel Cousteau fit part de sa joie d'avoir une école portant son nom.
Les enfants ont assisté à cette cérémonie.
Les plus : aimés commentés lus