Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > La Reppe sous haute surveillance
Le 8. novembre 2011 à 20h27

Sanary Intempéries La Reppe sous haute surveillance

Après les fortes intempéries de ces derniers jours, le niveau de la Reppe a augmenté et des interventions ont été effectuées mardi matin, avec une vigilance accrue compte tenu de la montée du niveau de la mer.

Le major Antomarchi et l'adjudant chef Poggio.

Le major Antomarchi et l'adjudant chef Poggio.

Pas de répit cette année, comme nous disait le major Antomarchi, chef de centre de Sanary: "autant on a vécu un été plutôt tranquille, autant l'arrière saison est assez difficile: entre la tornade et les pluies de ces derniers jours, on a dû effectuer de nombreuses interventions. Il faut surveiller les pins menaçants, terminer de bâcher certaines toitures; et nous avons des hommes actuellement à Cogolin depuis samedi".
Et, depuis mardi matin, les regards sont tournés vers la Reppe, la préfecture maintenant le département en vigilance orange, et les risques de crue restant d'actualité. Jean-Luc Granet, adjoint chargé de la cellule de crise, a arpenté le rivage de la Reppe toute la journée pour vérifier le niveau de la rivière. Quant aux sapeurs-pompiers de Sanary, ils sont intervenus dans la matinée avec les services techniques de la ville pour évacuer des branchages qui obstruaient l'écoulement de la rivière au niveau du rond point de Bad Sackingen. Le major nous expliquait les risques: "on n'est pas en rouge, mais nous devons surveiller le niveau, car l'eau reste un élément difficilement maîtrisable. Actuellement l'écoulement se passe bien, mais on a constaté que le niveau de la mer était élevé. Pour qu'il y ait débordement il faudrait que plusieurs éléments se conjuguent, à savoir un gros orage vers le Beausset et un important afflux d'eau au confluent de la Reppe et de son affluent le Destel. On est actuellement entre 70 et 90 cm du point de débordement, on se doit d'être vigilant, mais on n'en est pas à évacuer les riverains". Le centre est depuis quelques jours passé de huit à onze hommes. Et la nuit s'annonçait tumultueuse avec des orages et de fortes rafales annoncées jusqu'à au moins mercredi. Les rondes autour de la rivière ont été nombreuses, et ce même travail a été effectué côté Six-fournais.

D. D., le 08 novembre 2011

Autres photos:

Ce matin de nombreux débris d'arbres ont été emmenés par le courant. Du côté de l'esplanade ce matin. Les déchets ont été enlevés dans l'après-midi par les services techniques.
Ce matin de nombreux débris d'arbres ont été emmenés par le courant.