Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > Un incendie évité grâce à des estivants et le CCFF
Le 23. juillet 2011 à 20h06

Sanary Incendie Un incendie évité grâce à des estivants et le CCFF

Mercredi en fin de matinée, un individu qui tentait de mettre le feu à des broussailles dans le massif du Gros Cerveau en a été empêché par deux estivants. Passant par hasard, un membre du CCFF de Sanary a alerté la police. Le comité recherche des bénévoles, avis aux personnes sensibilisées par les problèmpes d'environnement.

Mercredi matin, un incendie a été évitée de justesse au massif du Gros Cerveau.

Mercredi matin, un incendie a été évitée de justesse au massif du Gros Cerveau.

Les hasards font parfois bien les choses. Jean-Luc Granet, président délégué du comité communal des feux de forêts à Sanary était en mission mercredi matin du côté du massif du Gros Cerveau lorsqu'il aperçoit deux cyclistes en train d'essayer de maîtriser un individu au niveau du lieu-dit l'Etable: "il avait un briquet et avait commencé à mettre le feu aux broussailles avec des bouteilles en plastique. Ils avaient réussi à éteindre ces petites fumées mais avaient du mal avec l'individu qui avait tout d'un malade psychiatrique et qui tenait des propos vraiment incohérents. J'ai alerté la police municipale qui a ensuite prévenu la police nationale. Le commissariat de Toulon m'a ensuite téléphoné pour donner un descriptif de l'individu".
Les estivants avaient certainement fait également la même chose: "on n'a pas eu le temps de discuter, ils m'ont interpellé lorsqu'ils m'ont vu avec le véhicule du CCFF. Il s'agissait de faire sortir du massif forestier au plus vite l'individu qui me suivait derrière en voiture".
La police est ensuite intervenue, embarquant cet individu au lieu-dit de la Buvette. Heureusement que le pire n'est pas arrivé, et que tout ce beau monde était présent, sans ça: "on se dit que même avec les patrouilles du CCFF, de l'ONF, on peut toujours tomber sur un illuminé qui casse tout notre travail". Il est donc important aussi de sensibiliser promeneurs et cyclistes qui empruntent le massif, afin qu'ils soient eux aussi vigilants.
Le comité communal des feux de forêts poursuit sa mission, encore plus en ces temps venteux, et attend aussi les bonnes volontés. René Lainé, président adjoint nous disait: "nous manquons de bénévoles, il faudrait que nous renforcions notre effectif". Jean-Luc Granet insiste sur l'importance que les gens sensibles à l'environnement donnent de leur temps pour la prévention et la surveillance du massif: "bien sûr cela demande de s'investir, mais c'est très important. Les jeunes retraités sont normalement plus disponibles". Alors l'appel aux volontaires est lancé en espérant qu'il soit entendu.

D. D., le 23 juillet 2011

Autres photos:

L'équipe du CCFF de Sanary lors de son assemblée générale de février.
L'équipe du CCFF de Sanary lors de son assemblée générale de février.