Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > La maison enchantée
Le 31. décembre 2018 à 12h04

Sanary Fêtes de fin d'année La maison enchantée

Les illuminations de Sanary sont réputées, mais les particuliers contribuent aussi par leurs décorations à rendre la ville magique à Noël. Une maison excentrée est devenue au fil des ans un centre d'attraction au même titre que les places et pointus de la ville.

Les grilles de la villa Colette sont grandes ouvertes sur l'avenue du Général Rose et une petite affiche invite les passants à rentrer pour manger un chocolat. Les passants ne peuvent s'empêcher de s'arrêter, de rentrer, attirés par la féerie du décor. « Cela doit représenter des heures et des heures de travail ! », apprécie une dame. « Comme dans le Nord de la France », fait remarquer ce touriste. Une petite fille pénètre hésitante dans le jardin, émerveillée : « C'est le Pôle Nord ! » « Nous nous arrêtons à chaque fois que nous remontons à la maison », dit son père. Des ours en peluche et des poupons en habits de Père Noël observent la scène du perron. A l'entrée, un écriteau donne le ton: « La maison du bonheur ». A l'entrée, nous croisons des visiteurs enchantés, qui reviennent tous les ans. « Il y en a plus que l'année dernière. C'est magnifique! J'adore ! »

S'il faut bien un mois à Edouard Thomas pour installer la cinquantaine de guirlandes lumineuses dans le jardin, l'intérieur est le domaine de Sibylle Thomas. « La maison est petite, donc je construis en hauteur », explique-t-elle. La crèche est juchée sur la montagne. Dans la vallée, les cochons, les poules, les moutons et le terrain de boules avec Fanny qui montre ses fesses. Les santons sont provençaux bien sûr. « Ils viennent de nos familles respectives, donc ils ont au moins 100 ans. Je ne les sors que pour Noël car ils sont trop fragiles », ajoute-t-elle. Dans le salon, les décorations sont en mouvement : les moulins et les carrousels tournent, un bonhomme de neige sort de sa boîte, un Père Noël rentre dans une maison par la cheminée. Quand on frappe des mains, un autre traverse le salon sur une tyrolienne et un air de Noël.

Monsieur est originaire de Sanary, Madame de Toulon et ils ont commencé à décorer leur maison pour Noël dès le début de leur mariage en Allemagne. « A Châlons sur Marne, c'était le balcon », raconte Edouard Thomas. Depuis 2003, ils décorent la villa Colette à Sanary.  « C'est une passion. On adore ça. Tous les ans, on se dit qu'on arrête d'acheter, mais on craque, surtout moi ! », dit Sibylle Thomas, « Quand c'est dans nos moyens bien sûr. Nous sommes tous les deux nés après la guerre et, comme nos parents n'étaient pas très riches, nos Noëls étaient maigres. »

Les illuminations de la villa Colette sont toujours allumées avant celles de la ville, cette année le 1er décembre à 17 heures. Pour les amateurs, elles le seront jusqu'au 7 janvier. La maison a remporté le premier prix il y a trois ans, quand existait à Sanary un concours des maisons les mieux décorées pour Noël. L'année dernière, 400 personnes ont visité la villa Colette. « On aime faire partager avec les gens », conclut Madame Thomas.

, le 31 décembre 2018

Autres photos:

Edouard et Sybille Thomas devant leur maison enchantée. L'extérieur...
Les plus : aimés commentés lus