Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > Journée de sauvetage d'un Yacht de 26 mètres menaçant...
Le 14. mars 2013 à 22h23

Sanary Fait divers Journée de sauvetage d'un Yacht de 26 mètres menaçant de couler

Il y a eu beaucoup d'intervenants jeudi sur le port de Sanary du côté du chantier naval des Baux où un problème est survenu lors de la mise à l'eau d'un Yacht qui menaçait de chavirer.

Un yacht en mauvaise posture au niveau du chantier naval des Baux.

Un yacht en mauvaise posture au niveau du chantier naval des Baux.

Lors d'une manœuvre de mise à l'eau d'un yacht de 26 mètres qui était en travaux sur le chantier naval des Baux, un problème technique (dont nous ignorons l'origine) est survenu, ayant pour conséquence l'ouverture d'une brèche au niveau de la coque. Le bateau toujours dans une position instable, bloqué sur le portique, s'est vu totalement déstabilisé avec l'eau qui pénétrait dans la coque. Il menaçait de chavirer. L'équipe du Chantier naval a fait venir une grue, tentant de trouver une solution à ce problème majeur.

Une opérations qui a mobilisé beaucoup de services


Compte tenu du danger avec notamment le risque de pollution, cette belle bête battant pavillon Portugais contenant tout de même 7000 litres de gasoil, le maître de port Jean-Michel Preynat a prévenu le Cross Med, les pompiers et a bien sûr informé le maire. Les agents de la capitainerie ont aussi dû déplacer dans des conditions météo difficiles une embarcation de 24 mètres qui était proche, demeurant aux aguets tout le long de la journée. Les sapeurs-pompiers sont arrivés autour de 9 heures, le chef de centre de Sanary, le lieutenant Daniel Antomarchi, a vite coordonné le tout avec le chef de groupe de Six-Fours, dans la mesure où des renforts de la Garde, Bandol et la Seyne ont dû être également mobilisés. Ils ont fait cela toute la journée attendant qu'une entreprise privée prenne la suite, le chef de centre nous expliquant: "On a fait venir des motopompes de plusieurs coins, car sinon ce n'était pas possible. Normalement on n'est pas vraiment destinés à s'occuper de cela, c'est plus le rôle d'une entreprise, mais compte tenu du danger, on ne peut quitter le site tant qu'il n'y a personne pour prendre la suite". Ils auront ainsi dû s'occuper de cela jusqu'aux alentours de 17 heures, moment où une entreprise Hyèroise spécialisée dans le renflouage a pris la suite.
Il y a eu beaucoup de monde mobilisé durant cette journée, avec également l'intervention de l'entreprise Applications Subaquatiques, venue avec des plongeurs. L'équipe de Richard Hustache a exploré plusieurs pistes pour tenter de remédier à cette situation des plus compliquées, en tentant de placer une bâche ou en positionnant des ballons pour équilibrer le yacht.
L'objectif poursuivi par l'ensemble des intervenants visait à colmater la brèche et remettre le bateau à sec, en le replaçant sur les rails, manœuvre des plus délicates. En fin de journée les protagonistes ont visiblement privilégié de bien caler le bateau pour le remettre à terre. A l'heure où nous écrivions ces lignes les opérations se poursuivaient.

D.D, le 14 mars 2013

Autres photos: