Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > Un Conservatoire au Jardin des Oliviers
Le 2. février 2018 à 07h36

Sanary Environnement Un Conservatoire au Jardin des Oliviers

Mercredi après-midi, Ferdinand Bernhard a posé la première pierre du futur Conservatoire du Jardin des Oliviers, entouré de l’équipe municipale, de nombreux partenaires et bénévoles. Un site pédagogique dédié à la sauvegarde du patrimoine, à l’écologie et à l’agriculture biologique.

Nombreuses étaient les personnes venues écouter le maire de Sanary et découvrir le site du Conservatoire du Jardin des Oliviers, dont les travaux ont débuté en décembre dernier. La pose symbolique de la première pierre du site par Ferdinand Bernard marque la concrétisation d’un projet entamé depuis plusieurs années dans un site remarquable. « La commune a racheté cet ancien terrain agricole et peu à peu les oliviers ont été plantés, puis un four à chaux et un four à cade ainsi qu’une noria ont été installés. Cette nouvelle bâtisse accueillera un public et notamment les enfants de Sanary, de l’agglomération, mais aussi les enfants de l’extérieur dans un site qui leur permettra de comprendre l’environnement dans lequel on vit, mais aussi de découvrir les méthodes de travail traditionnelles », explique Ferdinand Bernhard. Tout au long de l’année, dans le cadre de l’Ecole du Développement Durable, le Jardin accueille déjà les enfants qui récoltent les olives et repartent en fin d’année avec une huile labellisée bio, extraite jusqu’à présent au Moulin d’Ollioules. « Avec l’installation d’un moulin traditionnel et d’un four à pain au sein du Conservatoire, les enfants pourront utiliser le pressoir, extraire l’huile puis transformer la matière première sur place en cuisine pour faire une fougasse par exemple », souligne Jean-Luc Granet, adjoint délégué à l’environnement. Le but étant de transmettre des savoirs faire.

Une architecture en adéquation avec le site entre modernité et tradition, respectueuse de l’environnement


Situé chemin de Sainte Trinide, le Jardin des Oliviers est en perpétuelle évolution depuis 2004, avec la restauration des anciennes restanques par des chantiers de réinsertion, puis par la plantation des arbres. Il compte aujourd’hui plus de 900 mètres linéaires de mur en pierre sèche et plus de 600 oliviers provenant de 135 variétés différentes. Afin de respecter l’environnement sur lequel est faite l’implantation, l’architecture du projet, confiée à l’architecte, Sébastien Labastie, s’inscrit dans la démarche BDM (Bâtiment Durable Méditerranéen), avec des choix techniques et des matériaux respectueux de l’environnement. Le bâtiment sera doté d’un logement pour l’animateur, d’une salle de réception, d’un espace muséal, d’un moulin à huile traditionnel, d’un four à pain, d’un espace pédagogique, d’un local technique et agricole… A l’extérieur, une aire de dépiquage, un lavoir et une terrasse valoriseront l’ensemble du bâti.

Un lieu réhabilité grâce à l’aide des nombreux bénévoles et un Conservatoire soutenu par la Région et le Département


« Le jardin des Oliviers a pu voir le jour grâce à l’implication de nombreuses personnes, par les équipes menées par Jean-Luc Granet, véritable passionné, et par René Gramondi (président du Groupe de recherche sur le patrimoine d’Ollioules GRPO) qui a transmis son savoir avec une grande générosité et beaucoup de temps », souligne la maire de Sanary. Les travaux du Conservatoire ont le soutien financier du département du Var et du Conseil Régional PACA. Réalisés pendant 10 mois, les travaux devraient durer jusqu’en novembre 2018, pile pour la prochaine récolte des olives !

Clémentine Ortega, le 02 février 2018

Plus d'infos:

Autres photos:

Les plus : aimés commentés lus