Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > Photomed : LE festival de la photo a été inauguré
Le 23. mai 2013 à 11h13

Sanary Culture Photomed : LE festival de la photo a été inauguré

Le festival international de la photo Photomed a été lancé mercredi après-midi, 22 mai. Cette troisième édition a pour invité d’honneur le Liban, avec plusieurs jeunes photographes talentueux. Photomed durera jusqu’au 16 juin et l’accès est entièrement libre.

Les photographes devant la Chapelle Notre Dame de Pitié

Les photographes devant la Chapelle Notre Dame de Pitié

Photomed en est à sa troisième édition. Cette exposition géante de photographes aux multiples talents venus du monde entier et spécialement pour cette année du Liban et de Slovénie, va se tenir jusqu’au 16 juin dans 14 lieux différents. Huit à Sanary, trois à Bandol, deux à Bendor et un à Toulon. L’inauguration officielle a eu lieu à Sanary, sous forme de vernissage marathon, où étaient présents tous les photographes concernés, les organisateurs et évidemment, Ferdinand Bernhard le Maire de Sanary. Sans aucun doute, la venue du réalisateur de films Costa-Gavras en personne, a été le point marquant de la journée.

Un vernissage marathon


Le lancement du vernissage aurait dû avoir lieu à 15h30 à la maison du Festival sur le port de Sanary, mais tous les protagonistes n’étant pas là, il a été lancé bien plus tard. Un des partenaires, Fujifilm avait installé pour l’occasion une tente avec une mini exposition de tout ce que propose la marque. Enfin tout le monde était là et l’inauguration a pu débuter. C’est Patrick Tourneboeuf qui a tout d’abord présenté ses clichés à la Maison du Festival. Tout le monde s’est ensuite dirigé vers la Chapelle Notre-Dame de Pitié où Gali Tibbon a présenté son exposition très ecclésiastique. Le cortège s’est ensuite dirigé vers la salle Maurice Fargues où Didier Massard exposait son oeuvre. Ce fut ensuite Bruno Rufi qui fut honoré à la Médiathèque. La maison Flotte a ensuite présenté son cortège de jeunes photographes slovènes, en présence de Mme L’ambassadrice de Slovénie en personne. Fouad Elkoury fut le suivant à laisser apprécier sa collection, fruit d’un travail de nombreuses années.
Mais c’est ensuite à l’Espace Saint-Nazaire que la ferveur fut la plus grande. Non seulement les photographes libanais ont été mis à l’honneur dans une exposition managée par Tony Hage lui-même, mais on a pu découvrir les clichés pris par Costa-Gavras à chacun de ses tournages. Le réalisateur, dans sa modestie, était presque gêné de montrer cette collection un peu privée, mais les clichés de toutes ces vedettes pris lors de tournages, valent à eux seuls le déplacement. Il s’est laissé prendre en photo en compagnie de Tony Hage, devant un portrait que ce dernier avait réalisé 20 ans plus tôt. C’est à la salle Barthélémy De Don, que s’est terminé ce marathon des vernissages, avec l’extraordinaire collection d’épreuves de presse de Guy Mandery.

Et une conférence de presse


Avec presque 2h00 de retard la conférence de presse a eu lieu à la salle du petit théâtre Galli. Avec son humour habituel, Ferdinand Bernhard a exprimé sa joie d’accueillir encore une fois Photomed avant de laisser la parole aux organisateurs. Chacun des partenaires a pu être présenté, Fujifilm, Central Dupon, Canson, l’office du tourisme du Liban, la banque libanaise Bankmed, Gares et Connexions, et évidemment les Vins de Bandol, qu’ont pu apprécier les invités lors du cocktail qui a suivi la conférence.
Celle-ci a été conclue par Ferdinand Bernhard avec une citation : « La différence qu’il y a entre le commun des mortels et les photographes est que nous regardons, alors que eux ils voient. C’est pour cela qu’il y a quelque chose de plus dans ce qu’ils nous présentent, une émotion unique… »

La suite des vernissages aura lieu jeudi 23 mai à Bendor (13h00) et à Bandol (18h00) et enfin le vendredi 24 mai à 18h30 à l’Hotel des Arts de Toulon.

HP, le 23 mai 2013

Autres photos:

Ferdinand Bernhard devant la Maison du Festival Costa-Gavras devant son portrait fait par Tony Hage Tony Hage et ses photos de stars Les photographes Slovènes, avec Madame l'Ambassadrice
Ferdinand Bernhard devant la Maison du Festival